Whael Ghonim va créer une ONG autour du hi-tech

26 avril 2011 à 18h10
0
012C000004209604-photo-wael-ghonim.jpg
Wael Ghonim, le cadre de Google qui s'était fait connaître pour sa participation active dans la récente révolution égyptienne, a annoncé ce week-end sur Twitter qu'il prenait un congé sabbatique pour lancer une ONG (organisation non-gouvernementale) hi-tech dédiée à la lutte contre la pauvreté et à l'éducation.

Le nom de Wael Ghonim n'est connu que depuis la révolution d'Egypte. Ce cadre de Google, en charge du marketing du groupe au Moyen-Orient, a été impliqué dans les manifestations qui ont poussé le président Hosni Moubarak au départ. Il avait été arrêté pendant plusieurs jours et battu par les forces gouvernementales en place. Il avait finalement été relâché, devenant pour Google un symbole de la Révolution 2.0, concept d'expression citoyenne en lien avec Internet et les réseaux sociaux qu'il promeut depuis dans de nombreux déplacements à travers le monde.

Le Los Angeles Times a relevé ce week-end le nouveau projet de Wael Ghonim. Dans un billet de blog, celui-ci explique se mettre en pause de son travail à Google, dans le cadre d'un congé sabbatique. Il souhaite exploiter ce temps libre à la fondation d'une ONG dédiée à l'éducation et à la lutte contre la pauvreté.

On n'en sait pas plus sur ce projet, sinon qu'il sera clairement en lien avec les nouvelles technologies. Il semble également être dans la continuité du travail d'information effectué par Wael Ghonim au cours des dernières semaines, notamment lors de son passage dans la Silicon Valley.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sony : les pirates du PSN auraient volé des données utilisateurs
Le bénéfice d'Amazon chute de 33% au premier trimestre
SSD : OCZ annonce une version
Microsoft pourrait revendre le comparateur Ciao
VMware rachète le logiciel de présentation SlideRocket
LG : le Cinema 3D passif décliné sur des moniteurs informatiques
Après Stuxnet, l'Iran victime d'un second ver ?
L'institut SETI abandonnera-t-il la recherche de vies extraterrestes ?
Vidéo à la demande : YouTube prêt à se lancer à grande échelle ?
Nouvelle fuite en ligne pour Windows 8
Haut de page