Michael Dell désapprouvé par un quart de ses actionnaires

18 août 2010 à 12h59
0
012C000000128872-photo-michael-dell.jpg
Michel Dell a beau être une icône, ses actionnaires ne sont pas contents. Le fondateur et PDG de Dell a dû faire face à l'opposition d'un quart des voix lors d'un récent vote sur sa place à la tête du groupe dans le futur.

Selon un rapport légal publié cette nuit aux Etats-Unis, Dell a dévoilé que 378 millions de votes sur 1,5 milliards se sont opposés à sa reconduction dans le conseil d'administration du groupe. L'assemblée générale annuelle des actionnaires s'est tenue un peu plus tôt ce mois-ci.

« M. Dell est presque littéralement une icône dans l'entreprise, » estime pourtant Joseph A. Grundfest, professeur de droit à Stanford et co-directeur de l'Arthur and Toni Rock Center for Corporate Governance. « C'est très rare d'avoir une désaffection aussi grande de la part des actionnaires vis-à-vis d'un dirigeant qui est si central dans le passé, le présent et le futur d'une entreprise. »

Pour rappel, ce vote n'est peut-être pas totalement décorrélé les négociations du mois dernier suite aux poursuites de la SEC(Securities and Exchanges Commission, l'autorité en charge de la régulation des marchés américains), portant sur des accusations de fraude. Michael Dell avait alors dû accepter de payer 100 millions de la part de Dell, et 4 millions de sa poche, pour mettre fin aux poursuites. Il n'avait toutefois admis aucune malversation.

La SEC accusait Dell de n'avoir pas donné aux actionnaires des informations critiques sur les montants versés régulièrement par Intel, et sur leurs conséquences dans les résultats financiers de Dell. L'enquête de la SEC comprenait des emails de M. Dell et d'autres dirigeants centraux, qui discutaient de la façon dont dépendait l'entreprise des remises accordées par Intel pour atteindre les résultats trimestriels attendus par Wall Street.

Selon David Frink, porte-parole de Dell, « notre conseil d'administration a déjà réaffirmé sa confiance accordé dans le leadership de M. Dell, et une majorité d'actionnaires a montré son accord. » Ce qui est vrai, puisque seul un quart des actionnaires ont voté contre la poursuite des activités de Michael Dell. Mais le vote contre le PDG, qui détient 11,7% des parts de l'entreprise, est inhabituel. Il connait pourtant des précédents dans l'histoire des sociétés informatiques. En 2008, le PDG et co-fondateur de Yahoo, Jerry Yang, avait été réélu à la tête de l'entreprise mais avait connu un vote d'opposition de 33,7% des actionnaires. Trois mois plus tard, il avait finalement laissé sa place.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Enfin des nouvelles de Squadron 42, le mode solo de Star Citizen ?
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Une Porsche de 1979 aux couleurs des premiers ordinateurs d'Apple, ça vous fait envie ?

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top