Eric Schmidt, président de Google, vend 42% de ses parts

01 juin 2018 à 15h36
0
Oscillant autour des 780 dollars, le titre Google vole au-dessus du Nasdaq. De quoi réaliser une belle plus-value pour Eric Schmidt, président de la société, qui va se séparer de 3,2 millions de ses parts.

00F0000004559710-photo-eric-schmidt.jpg
Eric Schmidt, président de Google
Le président du conseil d'administration de Google, Eric Schmidt, qui a occupé les fonctions de p-dg de 2001 à avril 2011, va vendre 42% de ses parts détenue dans la société, soit 3,2 millions de titres. C'est que le moment est bien choisi pour prendre ses bénéfices. L'action GOOG, cotant actuellement à 779 dollars, est quasiment à son plus haut historique. À cette valeur, Eric Schmidt empochera 2,5 milliards de dollars. Rappelons que la société est entrée en Bourse en août 2004 à 85 dollars par action.

Afin de ne pas déstabiliser le marché, la mise en vente des actions se fera progressivement au cours de l'année. Chacune d'entre elle fera même l'objet d'une annonce officielle. À la fin de l'opération, le président de Google détiendra encore 4,4 millions d'actions (3,4 milliards de dollars), soit 1,3% du capital et 5% des droits de vote.

D'après l'analyste de Wedbush Securities, James Dix, interrogé par Reuters, le fait qu'Eric Schmidt retire autant de parts n'indique pas qu'il perd confiance dans l'avenir de la société. « Je serais davantage inquiet si l'actuel p-dg ou le directeur financier retiraient ce montant », ajoute-t-il. Pour l'observateur, c'est simplement le rôle de l'ancien dirigeant de Google qui évolue. Et que cette décision relève aussi de la stratégie de diversification de ses investissements.

D'après Forbes, Eric Schmidt possédait, en mars dernier, 6,9 milliards de dollars, ce qui le classait 138e sur la liste des milliardaires. En 2010, les deux co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, possédaient quant à eux 18% du capital, soit 57,7 millions d'actions (près de 45 milliards de dollars). Ils avaient eux aussi annoncé vouloir se séparer de 5 millions de titres chacun sur 5 ans.


À lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

VLC : l'Aful estime que les clés de chiffrement des Blu-ray doivent être communiquées
L'iPhone 5S dévoilé via des photos volées ? (MàJ)
Home by SFR : la solution domotique commande éclairages et volets roulants
Twitter : des associations
Cartes mères : Asus et Gigabyte ont la moitié du marché
USA : Google voudrait proposer sa technologie de voiture sans pilote
Panasonic Smart Viera 2013 : date et prix des nouveaux téléviseurs en France
Rapport : les Etats-Unis indiquent être la cible de cyberattaques principalement de Chine
NVIDIA annonce son bundle GeForce pour les jeux Free To Play
Project Ayr : un HTPC art-déco doublé d'un chauffage d'appoint
Haut de page