Eric Schmidt se dit "fier" de la stratégie d'optimisation fiscale de Google

13 décembre 2012 à 16h42
0
Le patron de Google livre sa position au sujet des pratiques de la firme en matière d'optimisation fiscale. Eric Schmidt se dit ainsi « très fier de la structure que nous avons mise en place ».

00FA000004559710-photo-eric-schmidt.jpg
Comme le rappelait récemment Bloomberg, Google a mis en place un montage financier plutôt habile qui lui permet d'échapper à une importante taxation dans certains pays européens dans lequel elle opère.

Ainsi, Google Ireland Limited reçoit le chiffre d'affaires réalisé dans l'ensemble de pays européens (dont la France) mais lorsqu'elle transfère ensuite ces fonds auprès de la maison mère Google Ireland Holdings (située aux Bermudes), cette dernière lui facture un droit d'utilisation de ses propres technologies (droit estimé à 4,6 milliards d'euros en 2011) ce qui, mécaniquement, fait baisser automatiquement son imposition.

Interrogé au sujet de ce montage financier, Eric Schmidt, président du conseil d'administration de Google s'est estimé fier de l'avoir mis en place. Il explique ainsi à Bloomberg que Google « paie beaucoup d'impôts, nous les payons selon les règles prévues par la loi. Je suis très fier de la structure que nous avons mise en place. Nous l'avons ainsi fait sur la base des réglementations décidées par les gouvernements ».

Le patron de Google ajoute ensuite : « C'est ce qu'on appelle le capitalisme. Nous sommes fiers d'être capitalistes. Je ne suis pas embarrassé sur ce sujet ». Eric Schmidt n'évoque cependant pas les informations publiées par Le canard Enchaîné selon lesquelles le fisc français lui réclamerait la somme d'un milliard d'euros.

Toujours est-il le responsable de Google ne semble pas vouloir adopter la même position que Starbucks en Grande-Bretagne. Suite aux accusations des parlementaires britanniques, l'enseigne a accepté de mettre un terme à ses méthodes fiscales et paiera la somme de 20 millions de livres d'impôts supplémentaires durant les deux années à venir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top