Chahuté, Andrew Mason, reste PDG de Groupon

0
Le dirigeant du spécialiste des bons de réduction Groupon conserve son poste. Andrew Mason garde finalement la confiance du conseil d'administration mais un plan de sortie aurait déjà été programmé.

00FA000005539723-photo-groupon-logo.jpg
Le conseil d'administration de Groupon s'est réuni lors d'un rendez-vous programmé entre les différents détenteurs de parts dans la société. Selon Bloomberg, Andrew Mason, l'actuel p-dg de la société a été conforté dans son poste même si des fractures sont apparues entre ses objectifs et ceux des deux autres cofondateurs, Eric Lefkofksy et Brad Keywell.

En effet, ces deux pères fondateurs de Groupon reprochent à Mason les baisses successives de valeur du titre en bourse. Ce dernier a d'ailleurs perdu 80% de son montant initial depuis l'introduction de la société en novembre 2011. Ils souhaitent que leur dirigeant défende plus régulièrement l'activité du groupe lorsqu'il est attaqué par les investisseurs, notamment.

C'est pourquoi le président de Groupon, Eric Lefkofsky avait dévoilé son intention de réduire ses propres responsabilités dans la société en déléguant une partie de ses prérogatives à d'autres membres du groupe. Le dirigeant expliquait que son « rôle a toujours été difficile et compliqué au sein de Groupon en tant que cofondateur et principal investisseur ».

Mason, lui, reste aux commandes de Groupon mais outre l'ordre du jour officiel, le conseil d'administration aurait également discuté pour savoir s'il pouvait être remplacé dans les prochains mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus collabore au lancement d'une nouvelle Google TV, Qube
Google rachète BufferBox, spécialiste du point relais sécurisé
Le SMS fête ses 20 ans aujourd'hui
HTTP 2.0 : l'IETF retient le protocole SPDY pour former le prochain standard
Facebook Photo Sync : synchronisez automatiquement vos photos depuis Android et iOS
Abus de position dominante de Google : rencontre programmée entre l'UE et la FTC
Une cour mexicaine condamne Yahoo! à une amende de 2,7 milliards de dollars
Messagerie instantanée : Yahoo et Microsoft ne seront plus interopérables
Live Japon :  Quand le smartphone s'attaque à la peau et aux bourrelets
Revue de Web : l'attaque du serpent d'eau robot !
Haut de page