Affaire Megaupload : Kim Dotcom lutte toujours contre son extradition

Par
Le 16 mai 2013
 0
Presque un an et demi après la fermeture de Megaupload, Kim Dotcom se bat toujours bec et ongles pour esquiver son extradition de Nouvelle-Zélande par les USA. Le poids lourd du Web vient de saisir la Cour suprême de son pays d'accueil dans l'optique d'étoffer sa défense.

00fa000005294642-photo-kim-dotcom.jpg
Après une victoire en première instance en août 2012 et une défaite en appel en mars 2013, Kim Dotcom tente à nouveau sa chance pour accéder à la totalité du dossier dont le FBI dispose contre lui. La Cour suprême de Nouvelle-Zélande a accepté d'examiner la nouvelle requête de l'Allemand, concernant l'accès au dossier contenant les preuves dont le FBI dispose contre lui.

En mars dernier, la Cour d'appel avait estimé que le dossier était beaucoup trop important pour être rendu accessible à Kim Dotcom et ses avocats : l'étude des milliards de mails contenus dans les documents pourrait retarder à elle seule la procédure de plusieurs mois. De fait, le tribunal avait estimé qu'une synthèse serait suffisante, mais le fondateur de Megaupload et du récent Mega ne l'a pas entendu de cette oreille.

« Je me réjouis de la révision du dossier par la Cour suprême de Nouvelle-Zélande, qui pourrait permettre d'étoffer l'affaire en vue d'une audience d'extradition équitable » a commenté Kim Dotcom à un média local. Plus que retarder la procédure, ce dernier voudrait tout bonnement la voir annulée.

Reste que si la Cour suprême a accepté la requête de Dotcom, aucune date d'audience n'a encore été planifiée. On peut néanmoins s'attendre à ce que le l'audience concernant l'extradition du magnat du téléchargement, fixée à aout prochain, soit une nouvelle fois repoussée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top