P2P : la justice américaine fait fermer Limewire

27 octobre 2010 à 11h04
0
00B4000000669906-photo-limewire-turbo.jpg
L'éditeur du logiciel d'échange de fichiers en P2P Limewire vient d'annoncer la fermeture du service suite à la réception d'une injonction formulée par un tribunal américain l'enjoignant de cesser séance tenante la distribution de son programme. Jeudi matin, le site Limewire.com n'affiche plus que la décision de justice faisant état de cette injonction.

Si sa notoriété n'égale pas celle du vénérable Napster ou de concurrents tels que BitTorrent ou eMule, le client Limewire a fait, depuis le début des années 2000, les belles heures des internautes amateurs de téléchargement illégal de musique, bénéficiant de ce fait d'une popularité suffisante pour attirer l'attention de la RIAA, organisation chargée de la défense des intérêts des maisons de disque américaines. Quelques semaines après avoir obtenu la condamnation du fameux Kazaa, la RIAA décide en août 2006 de s'attaquer à Limewire.

Quatre ans plus tard, l'affaire connait donc son épilogue. Une fin programmée, puisque l'industrie du disque a déjà accumulé plusieurs victoires contre le site, se félicitant à chaque fois de la publication de décisions établissant la responsabilité de l'éditeur dans les actes de téléchargement illégal - et donc de contrefaçon - commis par l'entremise de son logiciel.

0230000003675120-photo-limewire-com-injonction.jpg




Télécharger Limewire pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

[MàJ]Le PlayStation Phone montre ses spécs
Une nouvelle version de Yahoo! Mail disponible en bêta
Le Sénat imagine une éco-taxe sur le Triple-Play et les consoles de jeu
Windows Phone 7 : un lancement chaotique en France ?
Acquisition d'ITA Software : les comparateurs de billets d'avions se dressent contre Google
Oracle promet de prouver les mauvaises pratiques du nouveau PDG de HP
SAP poursuivi à cause de son slogan
L'iPhone 4 blanc refait surface, arrivée début 2011 (màj)
Sitôt planifié, le micro-paiement selon PayPal arrive sur Facebook
Usurpation d'identité : Firesheep, l'extension qui fait mal au protocole
Haut de page