Affaire Wawa-Mania : interrogations sur l'aide pour Zac

25 novembre 2020 à 14h31
0
L'affaire Wawa-Mania rebondit. Alors que son fondateur, Dimitri Mader, aussi connu sous le nom de Zac doit être convoqué par la Justice au début du mois de septembre, le site de l'Atild, son principal soutien annonce qu'il cessera d'exister en l'état, pour se tourner vers des activités de soutien, sans appels aux dons.
00FA000003230250-photo-atild-alpa-zac-wawa-mania.jpg

Début septembre donc, un juge d'instruction doit convoquer Dimitri Mader au cours d'un interrogatoire. A cette date, Zac doit verser la somme de 20 000 euros en guise de caution sans quoi il sera placé en détention provisoire avant l'ouverture de son procès l'an prochain. Pour soutenir la cause de Wawa-Mania, l'Atild avait donc lancé un appel aux dons. A quelques jours de la confrontation avec la Justice, seulement 11 257,47 euros ont été recueillis et déjà versés à la régie du tribunal. Pas suffisant.

Le reste de la somme requise viendrait d'être versée sur le compte de l'Atild. Au centime près, la somme de 8 743 euros a donc été versée au titre de soutien à Dimitri Mader. Le total fait donc bien 20 000 euros...

Selon une source, un virement bancaire de 8 743 euros a bien été fait en date du 20 aout 2010 entre l'Atild et une agence de la banque Barclays à Port-Louis, la capitale de l'île Maurice. Ce paradis fiscal servirait ainsi de base arrière pour blanchir l'argent gagné par le site Wawa-Mania afin de défendre les intérêts du fondateur du site.

Bien entendu puisque la Justice en est au stade de l'instruction c'est qu'il ne pèse, à l'heure actuelle, que des soupçons sur Dimitri Mader. Ce dernier est donc présumé innocent, jusqu'à preuve du contraire.
00FA000003486604-photo-wawa-numerama.jpg

Malgré cela, l'Atild a décidé d'arrêter de soutenir sa cause. Le président de l'association, Aurélien Boch nous en explique la raison : « Vu ce virement, j'ai simplement décidé de fermer et de quitter l'association. J'ai même demandé à ce qu'il soit rejeté par la banque. Je suis abattu car nous nous sommes battus pour quelqu'un... J'ai trouvé étrange que cette somme vienne au centime près rembourser la caution. »

En entrant dans les détails, le responsable nous confie son inquiétude : « J'ai été menacé physiquement car j'ai reçu des e-mails implicites me visant personnellement ».

Au centre des interrogations figure donc la question de l'argent gagné par le site Wawa-Mania par le biais de la publicité. Une polémique qui sera mise au clair par la Justice. D'ici là on pourra aussi se rappeler de l'affaire XtaZe dans laquelle une vingtaine de personnes arnaquées avaient lancé une plainte pour escroquerie sur un board warez. Le hacker XtaZy avait alors modifié le code source des forums afin de pouvoir y insérer un keylogger capable d'intercepter le mot de passe des inscrits. Les comptes Paypal étaient alors délestés de plusieurs centaines d'euros. L'affaire s'était alors terminée par une condamnation pour « escroquerie en bande organisée et recel d'escroquerie en bande organisée »...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Comscore : le règne d'Orkut est terminé en Inde, au profit de Facebook
Sony Alpha 55 : un miroir translucide pour ce vrai faux reflex
Microsoft promet des sanctions contre les copies illégales d'Halo Reach
Censorcheap veut dresser la carte du Web censuré
Les pilotes Catalyst 10.8 s'ouvrent à OpenGL ES 2.0
iTiny : un nouveau mini-clavier Bluetooth à destination des smartphones
Citrix : nouveau logiciel de virtualisation pour la sécurité des ordinateurs portables
Insolite : les 300 000 sites les plus visités du Web classés grâce à leurs favicons
Canon met au point un capteur à 120 mégapixels
RIM rachète l'éditeur de plateforme back-end pour app store Cellmania
Haut de page