L'Allemagne renonce à la riposte graduée

01 juin 2018 à 15h36
0
Un temps imaginé outre-Rhin, l'Allemagne vient d'annoncer qu'elle ne mettrait finalement pas en place de système de type Hadopi. La ministre fédérale de la justice du pays considère que ce mécanisme constitue une « sévère interférence avec la liberté de communication ». Elle estime, au passage, que la France emprunte « un mauvais chemin. »
00A0000003100738-photo-t-l-chargement.jpg

Dans les pages de Libération, les responsables allemands expliquent clairement qu'il est inutile d'appliquer les mécanismes du monde analogique au numérique. Ainsi, le gouvernement allemand a eu des mots très durs sur ce système en estimant ne pas vouloir « créer un hôpital pour ces business models, leur temps est écoulé ».

Pour autant, l'Allemagne compte adopter certaines mesures « à la française ». C'est notamment le cas du « défaut de sécurisation de sa ligne Internet ». Un internaute a même déjà été condamné à payer une amende de 100 euros après avoir téléchargé illégalement une œuvre musicale.

Ce qui ressemble à une franche opposition de l'Allemagne face à un système de type Hadopi est le signal clair que plusieurs vues s'affrontent, notamment devant l'Union européenne. Les futures discussions sur les droits numériques au niveau des autorités communautaires risquent donc d'être plutôt vives.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Wordpress 3.0 disponible au téléchargement
Pierre Kosciusko-Morizet :
Onlive : le jeu vidéo en streaming est en marche
HTC s'attaque aux hackers de Shipped-Roms.com
Construisez votre tablette tactile pour 400 dollars
Problèmes d'approvisionnement pour les Phenom II X6 ?
Insolite : Mouseless, la souris invisible
Websense remet une couche sur la sécurité 2.0
Jeff Mills sort un disque hybride, vinyle et CD à la fois
Une hausse de l'ADSL de 2 euros est proposée pour financer la fibre
Haut de page