LibreOffice : bientôt une version en ligne et des applications pour smartphones

Par
Le 17 octobre 2011
 0
00af000004663108-photo-libreoffice.jpg
La suite bureautique LibreOffice, issue du projet OpenOffice.org et mise en place par l'organisme The Document Foundation, planche sur une version hébergée de ses outils ainsi que des déclinaisons mobiles.

Lors qu'Oracle racheta Sun pour 7,4 milliards en avril 2009, l'équipe d'OpenOffice.org, alors gérée par Sun, s'est heurtée à plusieurs difficultés et décida en septembre 2010 de former une nouvelle organisation indépendante baptisée The Document Foundation reprenant les bases d'OpenOffice.org. Au fil du temps, la suite bureautique, qui souhaite proposer une alternative à la solution propriétaire Microsoft Office, a évolué et graduellement remplacé l'ancienne version.

La semaine dernière, la fondation a publié les fruits d'une conférence sur les travaux futurs qui seront réalisés. Les développeurs planchent tout d'abord sur une version hébergée de LibreOffice, laquelle s'appuie sur le framework GTK+ et sur les technologies du HTML5. LibreOffice devrait alors se mettre à l'ère d'Internet et, à terme, tentera donc de proposer une solution similaire à Google Documents. A première vue le service semble relativement bien fourni en fonctionnalités. Ces travaux sont pris en charge par Michael Meeks de l'équipe de SUSE. Voici ci-dessous une vidéo de présentation.



Tor Lillqvist, également chez SUSE et connu pour avoir concocté une version de GIMP sur Windows, devrait pour sa part commencer à développer une édition mobile de LibreOffice pour iOS et Android. Les premiers travaux cibleront davantage les tablettes et les prochaines réflexions s'arrêteront sur l'interface utilisateur.

L'équipe de LibreOffice annonce également que différentes branches du gouvernement français ont permis de migrer au total 500 000 ordinateurs depuis OpenOffice.org vers LibreOffice. Ces machines fonctionnent pour la plupart sur Windows et cette initiative aurait permis d'augmenter de 5% la part de marché globale de LibreOffice sur le système de Microsoft. Par ailleurs, 800 000 clés USB contenant LibreOffice ainsi que d'autres logiciels libres auraient été distribuées aux étudiants parisiens et la région Ile-de-France est désormais membre du comité consultatif de The Document Foundation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top