PersonalAudio revendique ses brevets sur la création du podcast

05 mai 2014 à 15h02
0
La société PersonalAudio affirme détenir tous les brevets nécessaires pour la publication de podcasts et vient d'entamer plusieurs actions en justice contre les plus gros acteurs américains du marché.

00E6000007340722-photo-podcast-logo-gb-sq.jpg
Apparu au début des années 2000, le podcast permet de télécharger un fichier audio sur son baladeur afin d'écouter l'enregistrement d'une émission hebdomadaire ou mensuelle. A l'heure actuelle, les podcasts sont le plus souvent proposés en streaming pour les smartphones et les tablettes.

Ce secteur pourrait toutefois évoluer. En effet, la société PersonalAudio, créée par James Logan, a décidé de lancer des actions à l'encontre du comédien américain Adam Carolla dirigeant plusieurs podcasts sur son portail ACE Broadcasting. La plainte vise également deux autres podcasters affiliés aux réseaux FOX, CBS et NBC. Bien qu'il n'ait jamais enregistré le moindre podcast lui-même, James Logan affirme détenir tous les brevets et pointe donc des violations de propriétés intellectuelles.

PersonalAudio a notamment demandé la somme de 3 millions de dollars à Adam Carolla, dont les diverses émissions sont parmi les plus téléchargées outre-Atlantique. M. Carolla a refusé de payer et un procès se tiendra au mois de septembre au Texas, l'un des états réputés pour favoriser le plus souvent les plaignants dans le cadre d'une affaire de violation de brevets. Pour mener à bien ce procès, M. Carolla a ouvert une campagne de financement participatif.

En 1996, PersonalAudio avait tenté de commercialiser un nouveau type de baladeur audio permettant de lire du contenu téléchargé. Dans ses divers brevets nous retrouvons la notion de téléchargement de listes de lecture. En 2009, ces documents furent légèrement modifiés et M. Logan y rajouta la notion de podcast.

Selon le magazine USA Today, qui rapporte l'affaire, en 2008, PersonalAudio avait précédemment lancé des actions à l'encontre d'Apple et obtint 8 millions de dollars. La société se tourne donc désormais vers les plus gros acteurs de l'industrie, lesquels ont d'ores et déjà annoncé qu'ils préfèreraient mettre fin à leurs activités en cas de défaite plutôt que de payer PersonalAudio.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus PB287Q : un moniteur Ultra HD à 700 euros
Amazon connecte le panier du client à Twitter
Bon plan : la liseuse Kindle Paperwhite 3G pour 100 euros
Le site de location de voiture Drivy lève 8 millions d'euros
Le PDG de Target quitte la société, cinq mois après une fuite de données massive
L'éditeur King attaque un groupe de rock toulousain en justice (màj)
Télécoms : la situation du marché s'est dégradée, estime la FFT
Cartographie : la plateforme Here prochainement disponible sur iOS et Android ?
Pour les experts en sécurité, les accéléromètres permettent de suivre les utilisateurs
Pékin sanctionne Sina pour du contenu X sur fond de censure
Haut de page