Bluetooth : Wi-LAN mène des actions contre RIM

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe Wi-LAN, spécialisé dans la propriété intellectuelle des technologies sans fil, vient d'entamer des actions à l'encontre de Research in Motion.
0096000003867918-photo-logo-blackberry-rim.jpg

Après avoir déposé une plainte contre Apple, HTC et Sierra Wireless la semaine dernière pour violation de brevets sur des technologies LTE, le groupe Wi-LAN monte cette fois un nouveau dossier devant la cour de Floride contre le fabricant canadien RIM pour l'usage du Bluetooth.

Le plaignant estime que la tablette PlayBook ainsi que les smartphones des familles Bold, Torch, Perl et Storm violent sa propriété intellectuelle. Wi-LAN explique commercialiser ses brevets auprès de 260 sociétés à travers le monde et aurait généré au troisième trimestre 21,3 millions de dollars de revenus. Wi-LAN a investi 19 millions de dollars pour acquérir plus d'une centaine de brevets relatifs aux connexions 4G et a racheté une quarantaine de brevets à Siemens AG pour la gestion des réseaux de télécommunication. La société affirme détenir au total 3000 technologies déposées ou en cours de validation auprès de l'USPTO.

RIM, qui s'apprête à lancer BlackBerry 10 à la fin du mois prochain, doit déjà faire face à d'autres plaintes. En effet, en fin de mois dernier, Nokia avait lancé des actions contre RIM pour violation de brevets concernant la technologie Wi-Fi.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft n'aurait payé aucun impôt sur plus de 2 milliards d’euros
Wordpress est disponible en version 3.5
Le Nexus 4 annoncé chez SFR, deux fois plus cher que chez Google en version nue
Appels illimités : 183 millions d'euros d'amende infligés à Orange et SFR (MàJ)
Microsoft met à jour Bing Desktop Search
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page