Brevets : Vringo gagne son procès contre Google et AOL

Par
Le 07 novembre 2012
 0
La société Vringo vient de gagner son procès contre Google et AOL et obtiendra 30 millions de dollars de dommages et intérêts.

0078000003947440-photo-justice-marteau-sq-logo-gb.jpg
Spécialisée dans la conception et la monétisation de technologies mobiles, la société Vringo possède un catalogue de 500 propriétés intellectuelles développées en interne ou rachetées de parties tierces. Parmi ces dernières, Vringo a obtenu en 2011 des brevets initialement détenus par la société Lycos, lesquels ont permis de lancer des actions en justice contre Google, AOL et IAC Search & Media, détenant entre autres, Excite.com, MyWay.com, Ask.com et Bloglines.com.

Le plaignant expliquait que les sociétés incriminées avaient violé deux de ses brevets décrivant un mécanisme capable d'afficher des publicités en ligne de meilleure qualité. Ce dernier combine les éléments contextuels tout en analysant le nombre de clics effectués par les internautes. Google enfreindrait ces technologies au sein de son mécanisme baptisé SmartAdServingSystem.

Initialement Vringo demandait 696 millions de dollars de dommages et intérêts, une somme ensuite revue à la baisse à 493 millions de dollars. Finalement, le plaignant à obtenu au total 30 millions de dollars. Google a reversé 15,9 millions contre 7,9 millions pour AOL et 6,6 millions pour IAC Search & Media. Les sociétés Target et Gannett, également mentionnées dans cette plainte, ont dû débourser respectivement 98 800 dollars et 4000 dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top