App store : Amazon veut invalider la plainte d'Apple

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004214800-photo-amazon-app-store.jpg
Le mois dernier la société Apple avait déposé une plainte à l'encontre d'Amazon quelques heures après l'ouverture de son kiosque d'applications mobiles en invoquant une violation de propriété intellectuelle. Le cyber-commerce n'a cependant pas dit son dernier mot.

« App Store », tel est donc le terme qu'Apple tente de s'octroyer pour décrire une boutique dédiée aux applications. Il faut dire que la firme de Cupertino a largement contribué à ce phénomène avec ses iPhone, ses iPad et plus récemment son Mac App Store. BlackBerry (App World), Android (Android Market), Windows Phone 7 (Marketplace) ou encore Palm/HP (App Catalogue) ont depuis décliné leurs propres kiosques de téléchargements avec un modèle bien rôdé qui consiste à proposer un kit de développement et prendre une commission sur chacune des ventes effectuées. De son côté Amazon a dévoilé son « Android Appstore ».

Dans son dépôt de plainte la firme de Steve Jobs expliquait alors : « les consommateurs d'applications logicielles pour mobiles risquent d'être confus quant à la caution ou l'approbation d'Apple apportées au service de téléchargement d'Amazon ». Apple détient un droit de propriété intellectuelle sur le terme « App Store » depuis juillet 2008 et n'apprécie donc guère la légère variante d'Amazon.

00FA000004214828-photo-apple-app-store.jpg
Reste que selon la défense la manœuvre d'Apple vise à contrôler l'usage d'un terme générique. La firme a donc répondu à la cour en expliquant que ces accusations n'étaient pas fondées sur des bases solides. Amazon a d'ailleurs demandé à un juge de la cour de San Francisco de rétablir la situation en annulant les droits de propriété intellectuelle précédemment obtenus par Apple. La société de Seattle illustre d'ailleurs cette idée en reprenant les propos du PDG d'Apple Steve Jobs. Lors d'une session de téléconférence, en automne dernier, ce dernier employait précisément le terme « app store » de manière générique afin de pointer la fragmentation du marché Android.

Notons au passage qu'au mois de janvier Microsoft s'était vivement opposé à ce qu'Apple obtienne la marque déposée en question. La multi-nationale précisait qu'il ne s'agissait que de deux termes génériques. Le New Oxford American Dictionary référence d'ailleurs le mot « App » comme étant la contraction du mot « Application » et signale son usage depuis 1985.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sharp présente un système immersif composé de 156 écrans
Flash 10.3 : de la conférence pour aller au-delà du HTML5
iPhone mouchard : Apple s'explique et promet une mise à jour
Microsoft met en garde les adeptes du XBox Live face au phishing
RIM rachète l'agenda social Tungle.me
Milk : le fondateur de Digg lève 1,5 millions de dollars
Une carte SDXC 64 Go à l'épreuve de l'eau et de la poussière chez Kingmax
Mitsubishi annonce un moniteur 3D passif à dalle IPS
Yahoo pourrait tirer parti du succès de Hadoop
Lightroom 3.4 : prise en charge des derniers appareils photo du marché
Haut de page