WebM : un accord autour de la licence d'exploitation

Par
Le 26 avril 2011
 0
0096000004208790-photo-webm.jpg
Afin de positionner son conteneur WebM en tant que véritable standard ouvert, Google propose aux sociétés faisant usage de la technologie de signer un accord d'utilisation de la licence.

Pour rappel, WebM est un conteneur intégrant le codec vidéo VP8, initialement développé par la société On2, et le codec libre Theora pour la vidéo. En ce sens WebM se positionne face au H.264 de la société MPEG LA permettant de lire les vidéos sur Internet. L'équipe du portail communautaire YouTube a d'ailleurs récemment annoncé avoir mis en place la technologie sur ses serveurs. Le géant californien propose alors sa WebM Community Cross Licence (CCL), reprenant l'idée de l'Open Invention Network.

Ainsi chacun des signataires de la licence promet de ne pas engager des actions judiciaires concernant les brevets d'exploitation relatifs au conteneur. Parmi les sociétés ayant déjà donné leurs accords notons : AMD, Cisco Systems, Google, HiSilicon Technologies, Huawei, LG Electronics, Logitech, Matroska, MIPS Technologies, Mozilla Corporation, Opera Software, Pantech, Quanta Computer, Samsung, STMicroelectronics,, ST-Ericsson, Texas Instruments, Verisilicon Holdings et le fondation Xiph.Org.

« Nous espérons que la CCL apportera davantage de clarté et de confiance », déclare Mike Jazayeri, directeur des produits chez Google en ajoutant avoir entamé des discussions avec d'autres acteurs soutenant les efforts autour du HTML5.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top