Microsoft : un brevet sur l'encodage par CPU / GPU

13 octobre 2010 à 10h16
0
0096000003357832-photo-logo-microsoft.jpg
Alors que Microsoft souligne constamment ses efforts dans le domaine de l'open source et tient dur comme fer à changer son image auprès des technophiles, voici l'obtention d'un brevet qui risque de ne pas plaire à tout le monde. En effet, la société a tout bonnement décidé de s'approprier la technologie d'encodage vidéo via le processeur graphique.

Le document en question décrit « un système d'encodage vidéo utilisant à la fois le processeur de l'ordinateur (CPU) et le processeur de la carte graphique (GPU) ». Microsoft explique qu'avec cette technologie l'encodage est donc accéléré. Déposé en octobre 2004, le brevet a finalement été accepté par l'USPTO, le cabinet américain chargé de veiller sur les droits de propriété intellectuelle.

Le dispositif de Microsoft précise que le GPU est utilisé pour calculer des estimations de mouvements, c'est-à-dire les vecteurs reliant une image 2D à une seconde puis un tampon de profondeur permet d'ajuster le rendu des images en 3D au pixel près. Le tout est ensuite envoyé au CPU qui procédera à l'encodage.

Reste à savoir comment les éditeurs de cartes graphiques réagiront à l'obtention de ce brevet. NVIDIA a notamment développé CUDA, une technologie de GPGPU permettant de replacer au niveau des processeurs graphiques les calculs normalement effectués par le CPU. Notons qu'à la différence de la technologie décrite par Microsoft, NVIDIA attribut directement l'encodage au niveau du GPU. D'autres acteurs du marché pourraient également se voir pénalisés. C'est notamment le cas du groupe Khronos et de ses travaux sur OpenCL.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top