Brevets : une énième plainte contre Apple, déposée par Nokia

07 mai 2010 à 17h34
0
00C8000000563132-photo-logo-nokia.jpg
On s'y habituerait presque : Apple est de nouveau trainé en justice par un fabricant concurrent de téléphone. Cette fois c'est le finlandais Nokia qui revient à la charge en déposant un recours en justice devant la cour fédérale du district de l'état du Wisconsin outre-Atlantique.

Selon les accusations du plaignant, la firme de Steve Jobs aurait enfreint cinq brevets au sein de ses iPhone 3G et iPad 3G. Les technologies concernent la méthode de transmission de données ainsi que d'un dispositif amélioré pour l'antenne retournant une plus grande fiabilité tout en permettant également la conception de terminaux plus petits. « Ces innovations protégées par des droits de propriété intellectuelle sont importants pour le succès de Nokia car ils permettent une amélioration des performances et du design d'un appareil », explique le constructeur dans un communiqué de presse.

Ce n'est pas la première fois qu'Apple se retrouve au milieu d'une affaire judiciaire concernant des violations de droits de propriété intellectuelle. En début d'année, Nokia avait déposé une plainte contre la même firme de Cupertino en expliquant que l'appareil photo embarqué aux iPhone violait également quelques-uns de ses brevets. L'année dernière une autre plainte - émanant du même plaignant - mettait en cause les technologies cellulaires utilisées au sein des terminaux d'Apple.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange annonce des forfaits 3G sans engagement pour l'iPad
Twitter dévoile les grandes lignes de son nouveau modèle économique
Et les nommés aux Big Brother Awards sont...
Clubic Week : non au piratage du porno !
Rencontres, discussions au coin du feu et plus si affinités : la semaine très chaude de Flock
Selon Gartner, l'adoption du SaaS progresse
Microsoft propose un petit pre-patch Tuesday de mai
NEC : un système de détection de contenu illégal
iPad en France : date de lancement et tarifs officiels
Les premiers noms de domaines non latins font leur apparition sur la toile
Haut de page