Hadopi : Frédéric Mitterrand voudrait sanctionner Free

Un épisode de plus s'est déroulé au sujet de l'inénarrable loi Hadopi et de la participation des FAI. L'opérateur Free avait décidé de ne pas envoyer les premiers e-mails Hadopi. Estimant respecter la loi et l'article L.331-25 du code de propriété intellectuelle, il ne souhaitait pas non plus « collaborer » avec la haute autorité. Ambiance...

00A0000003275672-photo-le-logo-de-l-hadopi.jpg
Cette fois, c'est le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand qui est monté au créneau pour critiquer ouvertement le FAI. Dans un communiqué, le ministre estime l'attitude de Free « inacceptable ». Il précise : « Le revirement de Free, qui a décidé lundi de ne pas transmettre, à ce stade, à ses abonnés les messages d'avertissement, en violation formelle de ses obligations légales, est inacceptable. Cette situation doit prendre fin dans les meilleurs délais ».

Déjà, lors de sa conférence de presse, l'Hadopi avait exprimé ses réserves sur l'attitude de l'opérateur en estimant qu'elle « porte atteinte aux droits de ses abonnés. En ne recevant pas le premier mail d'avertissement, ils n'auront pas l'information à laquelle ils pourraient prétendre ».

De son côté, l'opérateur se retranche derrière l'article du code de la propriété intellectuelle qui cite seulement comme intermédiaire la « personne dont l'activité est d'offrir un accès à des services de communication au public en ligne ». De même, Free souhaiterait que la Cnil donne son aval à un tel transfert d'informations.

La donne pourrait toutefois changer : « un fournisseur d'accès qui ne se conforme pas à ses obligations légales devra donc en supporter les conséquences judiciaires et financières. Un décret précisera incessamment les sanctions prévues dans ce cadre », indique encore le communiqué de la rue de Valois, reconnaissant implicitement qu'une telle mesure manque encore à la loi...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les systèmes SCADA sont-ils suffisamment protégés ?
Ceatec : KDDI reconnait des codes 2D sur la télévision
L'application BitTorrent récemment validée par Apple supprimée de l'App Store
Verbatim se lance à son tour dans les disques durs externes portables USB 3.0
Ceatec : Docomo invente l'écran mobile à retour de force
Ceatec : Murata Boy et Girl, le retour (vidéo)
Ceatec : l'Etoile de la Mort du NICT restitue un son 3D sans précédent
Ceatec : Hitachi prépare un écran
Ceatec : prototypes d'écrans 3D sans lunettes chez Sharp
Labelisation Hadopi : Isis reste sur sa position
Haut de page