L’Hadopi confirme avoir envoyé ses premières demandes d'identification IP

21 septembre 2010 à 18h17
0
La fin du mois de septembre promettait d'être charnière en matière de lutte contre le téléchargement illégal. Nombre d'acteurs avaient promis que l'Hadopi était dans sa phase active. L'envoi des premiers e-mails était même « imminent ».

00FA000003275672-photo-le-logo-de-l-hadopi.jpg
Le processus est désormais enclenché puisque l'Hadopi vient de nous confirmer l'information initialement révélée par PCInpact selon laquelle les premières demandes d'identification d'internautes avaient été envoyées. Contactée par nos soins, l'Hadopi explique que : « La Commission de protection des droits a bien envoyé les premiers e-mails d'identification. Par contre, elle ne communique par sur le nombre d'e-mails envoyés ».

Concrètement, cela veut dire que les premières personnes qui sont tombées dans les mailles du filet de Trident Media Guard devront recevoir très prochainement leur premier e-mail Hadopi.

Contactés par nos soins, les principaux FAI (Orange, Numéricâble, Bouygues, Free et SFR) n'ont pas confirmé l'information et ne souhaitent pas s'étendre sur l'identification de leurs abonnés.

Toujours est-il que l'Hadopi est ordre de marche. Cela signifierait également que, comme l'a affirmé le ministre Frédéric Mitterrand dans les colonnes du journal Les Echos, « nous avons convaincu tous les FAI de l'utilité de collaborer avec la Hadopi ». La question de la juste rémunération estimée à 8,5 euros aurait été réglée. Là aussi aucune confirmation de la part des opérateurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top