Le piratage, c'est 1 milliard d'euros de moins pour le sport, l'audiovisuel et la culture

03 décembre 2020 à 12h29
72
football-pixabay-CAN.png © Pixabay
© Pixabay

L'Hadopi a dévoilé les chiffres d'une étude qui témoigne à quel point le piratage met à mal certaines entreprises, exploitants et diffuseurs.

Le piratage est aujourd'hui un fléau dénoncé par de nombreux acteurs qui, depuis plusieurs mois ou années voient leurs clients, anciens ou potentiels, se détourner des canaux et plateformes officiels pour privilégier le visionnage illégal, en téléchargement, en streaming ou en live. La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, l'Hadopi, a fait les comptes. Selon l'autorité publique indépendante, le piratage a causé un manque à gagner de 1,03 milliard d'euros sur les contenus détournés. Soit 9% du marché global.

Près de 12 millions de Français profitent de contenus piratés, chaque mois

Selon l'étude de l'Hadopi dévoilée mercredi, près de 12 millions de personnes (11,8 millions plus exactement) accédaient, chaque mois et en 2019, à des contenus culturels, sportifs et audiovisuels dématérialisés de façon illicite. Pour le manque à gagner que l'on connaît désormais.

C'est en effet la première fois que la Haute autorité mesure l'impact économique de la consommation illégale de contenus audiovisuels et sportifs. Le tout grâce au travail accompli par le cabinet de conseil PMP, mandaté pour mener l'enquête auprès de 2 500 internautes français, en s'appuyant par ailleurs sur des données fournies par Médiamétrie.

Au plus fort de la crise, en mars, au début du tout premier confinement, l'accès illégal à des contenus dématérialisés était une pratique répandue chez 13,6 millions de Français.

Deux pratiques qui se démarquent grâce à la croissance des débits terrestres et mobiles

Le piratage fait subir un impact économique très important aux industries évoquées, de l'argent perdu qui vient s'ajouter, pour diverses d'entre elles, à des sommes déjà perdues du fait de l'arrêt des événements physiques. Le fléau causerait la destruction potentielle de 2 650 emplois, rien qu'à cause du piratage, comme l'a souligné le patron de l'Hadopi, Denis Repone.

Les pertes subies par le piratage s'élèvent à 310 millions d'euros concernant les ventes physiques, à 260 millions d'euros s'agissant de la vente d'abonnements à la télévision payante, et à 320 millions d'euros pour les finances publiques, qui ne perçoivent pas la TVA, l'impôt sur les sociétés, sur le revenu ni les charges sociales et patronales qu'elles devraient percevoir, si les adeptes des contenus diffusés illégalement consommaient de façon licite.

L'autorité, qui a indiqué avoir envoyé 10 millions d'avertissements aux Français depuis le lancement du dispositif il y a près de 10 ans, fait la chasse aux nouveaux modes de diffusion des contenus piratés. Le visionnage en direct (d'un match de foot par exemple) et ce que Denis Repone appelle « l'IPTV illicite », c'est-à-dire l'accès à bas prix à des contenus illégaux à l'aide d'une application ou d'un boîtier, font partie des pratiques qui se sont beaucoup répandues, notamment grâce à la montée des débits mobiles et du déploiement de la fibre optique en France.

Source : webinaire Hadopi

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
72
61
Proutie66
Franchement, si çà fait perdre que 2650 emploi (j’adore le 50 ? genre cette précision), autant pirater.<br /> Ils laissent tous les groupes français aller fabriquer ailleurs, alors pour une fois que cela pourrait servir…<br /> Ps : J’ai Disney, Prime, Netflix…
JohnnyG
L’estimation du manque a gagner est complètement biaisé.<br /> La plupart des gens n’auraient jamais acheté ce qu’ils ont piraté.<br /> Donc n’auraient pas dépensé ce milliard d’euros.<br /> Et il fut une époque ou les pirates découvraient beaucoup de choses, et dans le cadre de la musique, achetaient les œuvres d’artistes qu’ils n’auraient jamais connu sans piratage.
Rivellon
La plus part des gens qui ne payent pas actuellement pour ce genre de chose; ne payerait quand meme pas s’ils ne pouvaient pas le voir illégalement; soit par manque pur et simple de moyen; soit par choix/priorité; faut arrêter de vendre du reve !
kast_or
Ouin ouin
mecatroid
Le véritable piratage, c’est surtout les frais de fonctionnement de l’HADOPI depuis 10 ans, directement ponctionné sur nos impôts. C’est aussi la taxe sur les support numériques. Le racket des soit disants «&nbsp;Ayants droits&nbsp;», qui ont surtout droit de nous arnaquer.
steve2020
tant mieux ils gagne trop. c est un cerveau pour une equipe
ti4444
Pour ma part, je trouve que c’est le problème de l’offre.<br /> Je serais prêt à donner 10euros par mois uniquement pour voir tous les matchs de rubgy du club que je supporte mais cette offre à la carte n’existe pas… il faut prendre le bouquet complet canal+ à 30€ … mais si vous me permettez d’exagérer, je ne suis pas au chômage et ne passe pas ma vie à regarder la télé alors 30€ par mois pour regarder exclusivement les matchs … non
Proutie66
Comme moi !<br /> Je veux dire, un bon match de foot de temps en temps, je dis pas non. Mais avec cette diversité, ils se coulent tout seul… (bein, canal, eurosport,rmc, telefoot…)
TotO
Combien rapportent les abonnements musiques/vidéos et la copie privée ?<br /> Parce que les gens qui payent en ont assez d’être pris pour les voleurs…<br /> Hadopi se résume à ça et il serait temps d’arrêter cette mascarade !<br /> 672×542 87.6 KB
eutha1
Je dirais: c’est le jeu ma pauvre lucette.
Cleindori
Et la fraude à la sécu ? Et les impôts non payés par les GAFAM ? Et les parachutes dorés ? Et, et, etc ?<br /> Arrêtons de pointer le quidam du doigt, un peu de décence, merci.
Zakalwe
«&nbsp;Je n’ai rien, je n’ai rien, j’ai juste fait un bond hors de mon sort, maintenant, je ne sais plus vers quoi me tourner, vers quoi courir.&nbsp;»<br /> E-M. Cioran
k43l
Ils le font pas comme ça car les équipes à forte renommer ou densité de supporters selon la ville seront avantagé.<br /> Puis ça aurait un effet pervers pour les petits club qui ne recevrait plus rien.
g-jack
Et combien de millions d’euros pour Hadopi pour 0 résultat ? Bref on se demande qui est le véritable voleur en fait
k43l
Franchement 1 milliard de perte soit 9% des revenus légaux c’est une perte acceptable.<br /> Surtout que j’ai l’impression que les gens pirates beaucoup moins qu’avant, à part les très grosses séries et c’est généralement pas français. Au pire c’est le diffuseur qui perd un peu.<br /> Pour le sport et plus précisément le foot, c’est clair qu’il y a un manque à gagner grandissant de ce côté.<br /> Comme la musique, il va falloir qu’il réinvente des abonnements attractif. 25€ la ligue 1 je crois pas que ça le soit.
nirgal76
Les premiers à voler les artistes, ce sont les producteurs, pas les pirates
ocb68
je viens encore de payer 138 euros de taxe tv le mois dernier et pour quoi? surtout pour qui??? les chaines publiques=rien de l’année, que des bouses. sur la tnt 1 film par semaine et encore, du vu et du revus…<br /> 1 milliard de perte??? j’ai pas l’impression que les gens qui vivent dans ces milieux crèvent de faim…
eric957
Clairement je n’aurais jamais acheté autant de musique, si je n’avais pas piraté. Je parle de copie sur K7 là, il y a prescription !
eric957
On ne peut que plussoyer. Je suis le foot sans être un supporter acharné qui va aux matches, si j’avais le temps peut-être mais là non. Donc un match ou deux par mois, c’est le max. Par contre cet été j’ai sorti les sous pour voir le final des coupes d’Europe et des championnats européens.
Palou
[mode modo OFF]<br /> en tout cas, cela n’empêche pas des joueurs d’être payés plusieurs millions …<br /> [mode modo ON]
os2
que dalle face au paradis fiscaux que les marionnettes ne font rien pour endiguer
JeXxx
On vie de plus en plus dans un monde dématérialisé, tant qu’ils n’accepterons pas ça ils ferons des pertes puisque si un film ou série n’est pas sur une plateforme de streaming alors le piratage auras de belles années encore devant lui.<br /> De moins en moins de personne achète de DVD pour la simple et bonne raison que aujourd’hui de moins en moins de monde se fourni en lecteur puisque avec l’informatique et les ordinateurs portables les lecteurs se font de plus en plus rare.<br /> Aujourd’hui j’ai un abonnement Netflix et Spotify, si le produit n’y est pas il faut attendre X années, après ces X années passées faut croiser les doigts pour que la série ou le film y soit et pour couronner le tout ça peut disparaitre des plateformes de streaming.<br /> Donc je continue à pirater quand j’en ai le besoin, mais beaucoup moins d’avant et ça va aussi pour le jeu vidéo avec ce que fait Microsoft avec son Game Pass.
tomcat75
Ce qui constitue un «&nbsp;piratage&nbsp;» légal c’est la ponction exorbitante effectuée par les «&nbsp;ayant droit&nbsp;» à travers la taxe (ou on a bien compris qu’on se faisait taxer) copie privée… D’ailleurs le «&nbsp;privé&nbsp;» n’est pas ce que l’on pense : cette taxe constitue ni plus ni moins qu’un impôt privé ! Plutôt que de modifier leur modèle économique «&nbsp;vampiresque&nbsp;» (comme on l’aurait fait dans d’autres secteurs), Il ne savent plus quoi inventer pour accroitre régulièrement le périmètre de leur prélèvement «&nbsp;fiscal&nbsp;»(avec la complicité des pouvoirs publics bien sûr)…
AoK
Lool, Hadopi racheté par le Gorafi ?
ginovanelli
Vu le genre de débilités qui se trouvent sur les chaînes financées par nos impôts, je n’ai aucune honte à avoir installé l’IPTV sur ma télé pour regarder des chaînes du style Planète+, Histoire, La chaîne Histoire, Voyage, Discovery, National Geographic etc etc ( qui elles mêmes rediffusent beaucoup) et éviter de mettre mon pied dedans en apercevant la gueule de Hanouna ou autres débiles des marseillais en Corée du Nord. Je ne regarde la chaîne devenue boboland Canal+ que pour les grands prix de F1, que nous pouvions regarder gratuitement sur TF1 avant que ces chacals n’achètent les droits exclusifs.Ne vous étonnez donc pas que beaucoup comme moi préfèrent payer un abonnement Iptv à 25€ par an pour regarder le peu de choses intéressantes diffusées sur des chaînes privées.
Vanilla
Je m’étonne que dans les commentaires personne n’ai encore relevé la grosse arnaque qui se cache dans cette « étude »… ils sont arrivé au chiffre de 12 millions de pirates à partir d’une étude sur… 2500 personnes. (Plus précisément, 2500 INTERNAUTES) alors madame michue perdue au fin fond de sa campagne et qui pirate canal+ n’a pas été prise en compte, il y a 400 millions de pirates facilement en France.
jeanlain
Lol, 20 ans après le début de la médiatisation du piratage, il va encore falloir expliquer aux «&nbsp;journalsites&nbsp;» de clubic que le contenu piraté n’aurait pas forcément été acheté, et que parler de «&nbsp;1 milliard d’euros de moins pour le sport, l’audiovisuel et la culture&nbsp;» c’est complètement ridicule. La plupart des journalistes semblent avoir compris, mais clubic qui se revendique pourtant «&nbsp;la meilleure source d’information tech&nbsp;» … toujours pas ?<br /> Ou alors c’est un énième contenu sponsorisé caché dans un article de plus, financé par la hadopi ?
Manomali
Bla bla bla !<br /> Hadopi, suppositoire de l’Etat, arrive avec ses propagandes à grand coup de sabot en disant «&nbsp;bouh! vilain consommateur français qui consomme du contenu piraté, à cause de toi on perd 1 milliard !&nbsp;» alors qu’eux nous coûtent une véritable fortune et fondamentalement ne servent à rien !<br /> Quand on sait que pour la régulation des prix du marché du «&nbsp;dématérialisé&nbsp;» par rapport au marché du «&nbsp;matérialisé&nbsp;» en jeu vidéo, Hadopi à fait appel pour ce secteur à Yve$ Guillemot qui leur a conseillé de mettre les prix du «&nbsp;dématérialisé&nbsp;» plein pots histoire de bien se remplir les poches car «&nbsp;il ne faut surtout pas que le «&nbsp;dématérialisé&nbsp;» concurrence déloyalement le marché du matérialisé&nbsp;», résultat le démat. est plus cher que le marché «&nbsp;physique&nbsp;» ce qui est illogique et complétement illégal puisque qu’on paye plus pour moins de produit.<br /> Mais ça, Hadopi laisse passer et ça n’a pas l’air de trop les gêner.<br /> Personnellement je n’ai jamais autant acheté de musique, de films et jeux vidéos que depuis que le piratage existe. Par exemple dans les années 90 quand un artiste sortait un nouveau titre sympa puis un deuxième sympa, je me disais que l’ensemble de l’album était du même acabit donc je finissais par acheter l’album. Malheureusement dans ledit album il n’y avait que ces chansons là qui étaient bien par conséquent grosse déception (Ces méthodes étaient reconnues comme astuces marketing pour vendre des albums par palettes!). Et comme ce genre de situation se reproduisait souvent, à la fin, j’ai finis par ne quasiment plus acheter d’albums. Avec le piratage, je téléchargeais l’album complet et quand l’ensemble des chansons étaient satisfaisantes je finissais par l’acheter et des albums j’en ai jamais autant acheté !<br /> La politique d’Etat c’est qu’il faut faire culpabiliser les gens coûte que coûte quitte à raconter n’importe quoi à base de chiffres sortis de nulle part !<br /> Maintenant je suis sûr que s’il y avait des études de marchés réalisées sérieusement et surtout indépendantes de l’Etat concernant la consommations de culture en France on arriverait au résultat inverse.<br /> Mais le plus drôle dans cette histoire c’est qu’Hadopi (l’Etat donc!) sans s’en rendre compte s’accuse indirectement du manque à gagner dû au piratage.<br /> Parce que l’Etat fait en sorte de protéger les gros éditeurs, les grands ayants-droit et autres immondices corporatistes en leurs permettant de se gaver à mort sur la culture avec des méthodes peu scrupuleuses de «&nbsp;suçage&nbsp;» de fric et dans le même temps fait en sorte d’appauvrir chaque jour un peu plus le citoyen français ce qui a des conséquences directes sur son pouvoir d’achat !
playAnth95
Depuis les différentes offres de streaming, musicale, vidéo et même jeux vidéo… je ne pirate plus… c est juste que les ayants droits se sont bien adaptés.
mifranc
Qu’on nous permette de revoir de nombreux événements sportifs en clair comme c’était le cas en France il y a quelques années et encore le cas sur des chaînes belges ou suisses et le piratage baissera fortement…et pour moi qui ai pu avoir des abonnements canal gratuits en tant que distributeur je m’en suis passe le jour je n’en ai plus profité…
karmenclubic
L’évasion fiscale coûte plus que 60 milliards aux contribuables. On équilibre la répartition des galères.
benben99
Il y aura toujours des racailles qui penseront que pirater est acceptable. Ce n’est pas mieux que la racaille qui vole des pains dans une boulangerie.
Bilbo
Les gouvernements successifs auraient mieux fait de ne pas créer Hadopi, mais plutôt de rajouter 1 ou 2€ à tous les forfaits pour l’abondement d’une caisse dédiée aux ayants droits, c’est la proposition qui avait été faite par un parti politique.<br /> L’autorité oublie de dire que le formidable succès du streaming avec son abonnement mensuel rend le piratage caduc dans bien des cas, alors la nouvelle marotte c’est l’IPTV visiblement, sans doute histoire d’exister …
rsebas3620
l’evasion fiscale, la deloclaisation des entreprises et les travailleurs detaché font perdre 400 milliard d’euro chaque et donc de l’argent a la culture pourtant ce n’est pas mentionné
Philoctete
Pas mieux que tous mes voisins du dessus. J’adore ce genre de compte rendu fait par l’organisme qui défend sa propre survie, dont on sait la totale inefficacité et l’argent qu’il nous coûte. Personnellement, il est évident que je n’achèterais jamais 95% de ce que je télécharge, et que je n’ai jamais autant acheté que depuis que je télécharge. Quand je télécharge une bouse Marvel, je n’envisage pas une seule seconde d’aller voir ça au cinéma, c’est juste pour me faire une soirée no brain. Il arrive même souvent que je ne regarde même pas ce que je télécharge, alors ce genre de calcul…
cyrano66
« Le fléau causerait la destruction potentielle de 2 650 emplois, rien qu’à cause du piratage »<br /> La grosse culpabilisation facile… heureusement qu’il y a « potentielle » parce que c’est juste un tissu de bêtise.<br /> Si chaque fois que les actionnaires de sociétés gagnaient 1 milliards de plus il créaient 2500 emplois ça fait longtemps que le chômage aurait disparu.
keyplus
pour le foot ca les empeche pas de donner salaire insancés a tape baballe donc ils ont encore plein de pognon
dante0891
Les 138€ de taxes audiovisuel concerne seulement les chaines France Télévision, la radio et les archives INA.
dante0891
Dans les 30€ tu dois avoir accès au catalogue film également qui est quand-même bien fournis ^^<br /> Sinon pour le sport avec BeinSport ça existe encore ? Les chaines ne passent pas le Rugby ?
dvaid
Et en plus ceuc qui auraient quand même acheté on dépensé leur argent ailleurs générant de l’emploi
Roi_De_France1
c’est pas la peine de divulguer des fakes news. les GAFAM paient les impôts qu’ils doivent payer. si l’Eutrope met en place un système qui permet de payer moins d’impôts qu’elle s’en prenne à elle même. vous refusez des réductions d’impôts vous ?
Fodger
«&nbsp;L’étude&nbsp;» est d’une hypocrisie sans nom; le citoyen lambda peut avoir regardé du contenu piraté mais il consomme, paye tout à fait régulièrement dans des proportions beaucoup beaucoup plus importantes !<br /> C’est grâce à nous tous que les cinémas, groupes de musiques, théâtres etc. vivent encore.<br /> On ne peut pas tout payer. Les étudiants encore moins et le partage de la culture est un droit universel inaliénable.<br /> Article 13 du préambule la constitution française :<br /> «&nbsp;13. La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’Etat.&nbsp;»<br /> Sans la copie, l’industrie informatique tout entière : services, logiciels d’entreprises, outils, musique, jeux vidéos ne se serait jamais .<br /> D’autre part nous payons d’emblée chaque mois avec l’abonnement aux FAI qui devraient verser leur contribution, car ils se servent très largement du marketing lié au streaming aux performances de DL pour attirer le chalant.<br /> La seule chose vraiment intolérable serait en tant que particulier de revendre des œuvres piratées.<br /> Restons tous vigilant, cette période de COVID vaut que nos libertés fondamentales sont menacées.
stbx00
C’est clairement un problème d’offre. Je ne compte même plus les proches que je connais qui pirataient et qui ont maintenant un abonnement Netflix et Spotify. A partir du moment où le tarif est accessible et l’offre importante ça fonctionne.<br /> Le vrai problème du piratage TV aujourd’hui c’et clairement le sport avec des droits de foot délirants. Ca devra changer sinon l’IPTV pirate a encore de beaux jours devant elle.
arbor111
Je télécharge de la musique et j’achète ensuite les CD, à la fois pour soutenir les artistes que j’aime, mais aussi parce que je suis contre le système d’abonnement (vous n’avez jamais rien à vous). Je suis abonné à Netflix que je regarde finalement peu souvent. L’industrie du cinéma et de la culture est la première à la ramasse. Chaque DVD/Blu-Ray/CD-audio devait être livré avec un fichier qui permet de lire le contenu sur une clé USB ou un disque dur.
stbx00
Justement non. Lorsque une entité française fait remonter des bénéfices vers sa «&nbsp;maison mère&nbsp;» irlandaise en facturant des frais d’image par exemple, c’est comptablement correct mais on voit bien que ce n’est pas normal. Il y a la loi et «&nbsp;l’esprit de la loi&nbsp;».
BlBird67
Exactement, rien à dire de plus. Le comptage est donc complètement faux.
Vanilla
Quand tu braques une boulangerie, tu voles la caisse, pas les pains !!! Même si c’est que 50 euros, c’est toujours plus facile à transporter que 50 baguettes !!
Vanilla
Si ma mémoire est bonne, l’offre basique canal+ inclus que la dizaine de films mensuelle, alors quand on voit les bouses qu’ils sortent depuis des années… c’est bien simple j’ai résilié mon abonnement de cinéma car il n’y a plus rien qui me donnait envie d’y aller avant le covid, alors depuis le covid, je suis bien content de ne plus être abonné !
notolik
Dans cette histoire, on ne pense pas assez aux pirates qui doivent souvent payer un abonnement VPN, IPTV ou Newsgroup (…) en plus de leur redevance TV !!! <br /> Ils devraient se regrouper et porter plainte.
Steve_jobs
1 milliard d’euros de moins pour le sport, mais au moins 1000€ /an dans les poches en plus
jvachez
En même temps c’est de leur faute. Ils ont découpé le foot en plusieurs abonnements. Payer tous les abonnements cumulés est trop cher pour la majorité des gens du coup ils prennent un abonnement IPTV qui regroupe tout.<br /> A vouloir trop d’argent en multipliant les abonnements, ils n’en ont plus du tout. Des gens seraient prêt à payer un abonnement légal s’il n’y avait qu’un seul abonnement comme avant.
testeur2003
Réactions plutôt unanimes qui font chaud au cœur.<br /> Qui est aujourd’hui assez riche pour se payer l’intégralité d’un bouquet satellite + abo aux sites légaux de streaming + payer sa redevance TV + ses accès divers et variés et j’en passe?<br /> Pourquoi continuer à taxer les supports de stockage qui ne seront même pas forcément utilisés pour du piratage au nom du droit à la copie privée (t’as le droit de copier ce que tu possèdes déjà mais pas le droit de faire sauter les DRM) en considérant par défaut que l’acheteur du matériel est forcément un vilain pirate, depuis que cette taxe est en place, c’est combien de millions qui ont été injustement détournés?<br /> Il va vraiment falloir qu’un jour ils reconsidèrent la licence globale…
Urleur
Commencez par baisser le salaire des joueurs, sa changeras.
nikon561
il ne faut pas oublier un autre point egalement. la simplicité!<br /> tu suis 4 series, tu vas sur ton site de torrent, tu clic ca DL tu regarde.<br /> en légal, te faut t’inscrire a 2 ou 3 plateformes differentes, dont 2 ne passent pas sur ta TV, avec un abo a chaque fois, une qui a une appli windows, l’autre qui fonctionne que dans chrome…et tu decouvre une nouvelle serie en discutant avec un collegue et la c’est magique, si tu veut en profiter te fat t’inscrire a encore une plateforme supplementaire. ha et elle n’a que les 2 dernieres saisons, pas les premieres…<br /> et faut payer pour toutes ces emmerdes en plus!
nikon561
elles ne sont pas «&nbsp;menacés&nbsp;». elles ne sont deja plus
dante0891
Je ne sais pas, vu qu’il parlait également de l’option Sport (que je n’ai pas vu que je m’en tape lol, je regarde juste la course Moto GP le dimanche).<br /> J’ai l’abonnement normal avec l’ancien pack ciné/série et je ne regrette pas. Le pack avec un abo Netflix en plus et les 2 offres se complètent.<br /> J’ai pris l’abo Canal+ et son pack car avant d’avoir un enfant j’avais une carte illimité Pathé et à 2 le prix revenait au même (40€ par mois).<br /> Pour les férus de sport, effectivement c’est plus compliqué…
blueamrtini
Outre le contre-argument implacable du fait qu’ils font l’hypothèse farfelue qu’un contenu piraté est un contenu qui aurait été acheté sinon, il y a aussi l’énorme malhonnêteté intellectuelle d’oublier les hausses sans précédents des revenus des sociétés de production, du fait du l’essor des offres de streaming.<br /> Si ils étaient honnêtes (un vœu pieux) ils s’intéresseraient au déséquilibre entre sociétés de production et artistes.
jmbcg
D’accord avec tous les commentaires, il me semble que personne n’a mentionné l’augmentation des revenus des prestataires de VPN?
Syrus91
Quand on voit le prix du dématérialisé qui est plus chère que le physique faut pas s’étonner …
Goodbye
Mais , on est pas le premier Avril pourtant ? En tout cas j’aurais bien rigolé en lisant l’article !
kwal01
c’est même la définition de manque à gagner.<br /> sur le même principe on pourrait arguer que la concurrence est mauvaise pour l’économie.<br /> le manque a gagner d’une entreprise étant au moins égale à la somme des revenus des autre entreprise du même domaine + les indécis qui n’achètent pas à cause du choix.<br /> la concurrence fait donc perdre en manque à gagner cumulé :<br /> (nb d’entreprise d’un domaine)²+indécision = des milliards.<br /> je pourrais travailler pour l’adopire
kwal01
méconnaissance du sujet.<br /> la redevance sert à payer aussi les équipement publiques permettant la diffusion des chaines publiques.<br /> pour ne pas dépendre uniquement du privé, pour garantir une transmission en cas d’urgence également.
karmenclubic
hahaha, elle est bonne :’) Le «&nbsp;piratage&nbsp;» c’est même pas du vole en plus, c’est dupliquer les baguettes (ou les miches de la boulangère).
g-m1n1
Le nombre d’artistes que j’ai découvert en piratant qand j’étais jeune, dont je suis allé voir un concert, écoute aujourd’hui encore légalement sur plateforme de streaming, etc… les musiciens étaient clairement pas perdants dans l’affaire.
pascalreedsmith
Ce que j’aime dans leur communication, c’est qu’ils se sont érigés en juge et partie : ils ont commandité eux même leur étude, et probablement sélectionné les personnes interrogées, et écrit des questions qui amènent une personne à abonder dans leur sens.<br /> Ce qu’il serait bien, c’est qu’on ai une étude objective et indépendante de l’utilisation des équipement sujets à la taxe copie privée, combien de personnes, malgré qu’elles aient piraté une fois dans l’année, ont payé pour du contenu et dans quelle mesure (ratio piraté / payé), prendre un panel d’utilisateurs réellement neutre (pas uniquement des internautes fauchés comme les blés) et qu’on prenne des actions pour contrer ce lobby qui s’est trouvé une poule aux oeufs d’or ou ils encaissent de l’argent sans contrepartie (travail etc… ) .<br /> Quand on sait que récemment ils ont trouvé un moyen de taxer les idiot phone (genre vieux Nokia pas tactile) sur la copie privée, on se rend compte qu’ils osent tout !
ti4444
bein en fait j’ai netflix et quand un film me plais je préfère le voir au cinéma. Mais tu as raison la coupe d’europe est sur bein … grrrrrr
fredmc
S’il y avait une offre pour regarder du foot et pas 4 pour une somme qui avoisine les 100 euros par mois y aurait ptet moins de piratage …
ypapanoel
Je me souviens d’une analyse faite par Hadopi pour constater qu’ils ne servaient à rien ou pas grand chose, vu les résultats qu’il obtenaient.<br /> A la vue de l’étude, la première conclusion censée qu’on avait c’était «&nbsp;ben arrêtons là le massacre : on stoppe tout&nbsp;»<br /> … mais la conclusion d’Hapodi était au contraire : «&nbsp;il nous faut donc plus de moyens pour atteindre l’objectif&nbsp;»<br /> le principe de toutes ces sangsues de l’état.<br /> ils me font penser à la sécurité routière : plutôt que de constater que l’offre légale type streaming a considérablement baissé le piratage en apportant une réponse qui convient au consommateur, on nous dit «&nbsp;la baisse c’est grâce à la loi Hadopi&nbsp;»<br /> un peu comme la sécurité routière : «&nbsp;la baisse de la mortalité c’est pas l’évolution des voitures, c’est grâce à la politique des radars&nbsp;»
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Pour le Black Friday, HP casse les prix sur les PC portables et ordinateurs de bureau
Bon plan Noël : offrez ce casque gamer HyperX Cloud Alpha à très bon prix sur Amazon
Idée cadeau pour Noël : le bracelet Huawei band 4 à moins de 20€ sur Amazon
Samsung : des écouteurs Galaxy Buds Pro pourraient être dévoilés en même temps que le Galaxy S21
Microsoft rachète Smash.gg, spécialisé dans l'organisation d’événements e-sport
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page