L'Etat confie l'ouverture des données publiques à Henri Verdier

21 mai 2014 à 18h32
0
L'Etat français veut prendre à bras-le-corps la question de l'ouverture des données publiques en nommant Henri Verdier, actuel directeur d'Etalab, en tant qu'administrateur dédié à leur supervision.

L'Etat français se dote d'un administrateur général des données, en la personne d'Henri Verdier. Nommé par Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, il aura la charge de gérer la production des données publiques de l'Etat. Ses fonctions seront largement étendues comparé à ce qu'il peut faire depuis 2012 en tant que directeur d'Etalab, le portail dédié à l'open data.

Cela veut dire qu'Henri Verdier sera autorisé à « connaître les données détenues par l'administration de l'Etat et ses opérateurs ». Ses missions sont d'améliorer la circulation des données dans l'économie et l'administration, « dans le respect de la vie privée et des différents secrets légaux », de superviser la production et l'acquisition de « données essentielles », d'« éclairer la décision publique », et enfin de diffuser des outils, des méthodes et « une culture de la donnée » au sein des administrations.

La création de ce poste de « chief data officer », selon la formule utilisée par le gouvernement, avait été appelée par Tariq Krim, fondateur de Netvibes, de Jolicloud et actuellement vice-président « écosystème et innovation » du Conseil national du numérique. Il avait alors reçu le soutien d'Axelle Lemaire, la nouvelle secrétaire d'Etat chargée du numérique. Pour Marylise Lebranchu, les données publiques peuvent « améliorer l'efficacité des politiques publiques et développer de meilleurs services » pour les citoyens.

La ministre se félicite que la France soit le premier Etat européen à se doter de cette fonction, « que de nombreuses entreprises et collectivités locales, notamment aux Etats-Unis, ont déjà expérimentée ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Vivendi vend la moitié de sa participation dans Activision, Facebook facilite la mise à jour des statuts
Projet Ion : la prochaine plateforme de BlackBerry pour les objets connectés
Facebook reconnaitra ce qu'on écoute et regarde pour mieux nous cibler
Oculus VR officiellement poursuivi par ID Software et ZeniMax
Sosh : 4G sur le forfait à 19,99 euros et option suspension de ligne
Google : prochainement de la pub dans les voitures, les lunettes, les thermostats...
Zbox Sphere : un HTPC miniature original par Zotac
TG-3, PowerShot D30 et AW120: 3 compacts vraiment tout-terrain.
Piraté, Ebay conseille de changer ses mots de passe
Spotify revendique 10 millions d'abonnés payants
Haut de page