Apple, Facebook, Google et Microsoft haussent le ton face au gouvernement américain

le 02 mai 2014 à 15h19
0
Plusieurs firmes américaines ne sont pas satisfaites du manque de transparence de l'administration américaine et de ses demandes d'informations concernant les données personnelles d'utilisateurs. Apple, Facebook, Microsoft ou encore Google vont donc notifier leurs utilisateurs ce type de demandes.

00FA000002868978-photo-logo-nsa.jpg
Les firmes américaines tentent de défier les autorités. Pas moins de 4 grands groupes indiquent qu'ils vont modifier certaines conditions d'utilisation de leurs services afin de prendre en compte les demandes d'informations émanant du gouvernement américain. Apple, Facebook, Microsoft et Google précisent qu'ils notifieront leurs utilisateurs lorsqu'une telle requête est formulée.

Cette initiative est la conséquence des révélations autour du programme PRISM. Les autorités américaines n'autorisent à l'heure actuelle pas les sociétés à publier le nombre exact de requêtes initiées dans le cadre de cette opération. Les firmes donnent en conséquence une fourchette globale de ces demandes. Celle-ci permet alors de se faire une idée de l'importance que représente ce type de demandes.

Selon le Washington Post, ce groupement de sociétés va donc informer les utilisateurs dans certains cas, lorsque les autorités souhaitent obtenir des informations personnelles sur un individu en particulier. Les firmes concernées ne précisent pas quelles situations exactes seront concernées mais ajoutent qu'elles sont actuellement en train de finaliser la mise à jour de leurs conditions d'utilisation.

De son côté, le Département américain chargé de la Justice n'est pas favorable à ce type de notification. Il s'inquiète du risque de voir certaines personnes recherchées par les forces de police fuir ou même effacer certaines données ou preuves les concernant. En attendant que ces nouvelles politiques de gestion et de notification relatives aux données personnelles ne se mettent en place, un nouveau bras de fer devrait donc s'amorcer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
scroll top