La Cnil s’interroge sur les habitudes de partage de photos

La Commission Informatique et Libertés vient de publier les résultats d'une étude réalisée par TNS Sofres dans laquelle elle interroge les internautes sur leurs habitudes en matière de partage de photographies, notamment sur les réseaux sociaux. L'autorité explique que la pratique est désormais courante chez les 18-24 ans malgré des demandes allant dans le sens d'une meilleure transparence des politiques actuellement en application.

00FA000005292876-photo-cnil-logo.jpg
La Cnil publie une étude réalisée par TNS Sofres entre le 13 et le 20 novembre 2012 sur un échantillon de 1 554 personnes dans laquelle elle s'attache à comprendre les habitudes des internautes en matière de publication et de partage de photographies sur les réseaux sociaux. Ainsi, en moyenne, 58% des personnes interrogées expliquent publier des photos sur des sites, blogs ou réseaux sociaux. « Un taux qui atteint 86% chez les 18-24 ans », précise la Cnil.

L'autorité relève également le comportement parfois paradoxal des internautes. Si, par exemple, la grande majorité des sondés (88%) estiment que tout ne peut pas être mis en ligne, le quart des personnes interrogées avouent avoir déjà publié une photographie d'un autre individu « afin de se moquer gentiment » de lui. Là encore, les 18-24 ans sont plus concernés par cette pratique puisque 61% d'entre eux reconnaissent y avoir recouru.

La modification des paramètres de sécurité n'est toutefois pas un concept inconnu des utilisateurs puisque « 62% des internautes qui publient des photos disent contrôler avec soin les paramètres de visibilité et 66% disent restreindre l'accès à leurs photos pour certaines personnes (connaissances, membres de la famille...) ». Cependant, certains d'entre eux déclarent ne pas totalement maîtriser les paramètres proposés par les services en ligne.

C'est pourquoi, la Cnil estime que la majorité des personnes sondées demande à ce que les sites permettant le partagent offrent des paramètres de confidentialité « plus visibles et plus faciles à utiliser et proposent des conseils et des informations pour leur expliquer les bonnes pratiques ». En attendant que les services en ligne soient encore plus transparents sur leurs politiques de confidentialité en matière de partage, la Cnil émet 9 recommandations à l'attention des internautes au titre desquelles on retrouve l'utilisation modérée des outils d'identification de personnes ou la reconnaissance faciale ou encore de bien « contrôler la manière dont vous pouvez être identifiés sur les photos dans lesquelles vous apparaissez ».

0190000005607772-photo-tns-sofres-cnil-tude.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Genshin Impact : la version PS5 arrive le 28 avril avec plusieurs améliorations
Acer Nitro 5 : un PC portable gaming 17.3
Votre nouvelle Smart TV Samsung à moins de 30€ avec la fibre Bouygues Telecom
Mercedes dévoile EQS, sa berline électrique de luxe et ses 770 km d'autonomie
L'excellent casque Bose 700 profite d'une promo immanquable chez Cdiscount
Bon plan VPN : Top des bons plans à saisir chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark
Amazon revendique 200 millions d'abonnés à Prime
Télétravail : un PC Portable MSI Modern 14
Ferrari vise un premier modèle électrique en 2025
L'application sécurisée Wire lève 21 millions de dollars
Haut de page