La Cnil s’interroge sur les habitudes de partage de photos

0
La Commission Informatique et Libertés vient de publier les résultats d'une étude réalisée par TNS Sofres dans laquelle elle interroge les internautes sur leurs habitudes en matière de partage de photographies, notamment sur les réseaux sociaux. L'autorité explique que la pratique est désormais courante chez les 18-24 ans malgré des demandes allant dans le sens d'une meilleure transparence des politiques actuellement en application.

00FA000005292876-photo-cnil-logo.jpg
La Cnil publie une étude réalisée par TNS Sofres entre le 13 et le 20 novembre 2012 sur un échantillon de 1 554 personnes dans laquelle elle s'attache à comprendre les habitudes des internautes en matière de publication et de partage de photographies sur les réseaux sociaux. Ainsi, en moyenne, 58% des personnes interrogées expliquent publier des photos sur des sites, blogs ou réseaux sociaux. « Un taux qui atteint 86% chez les 18-24 ans », précise la Cnil.

L'autorité relève également le comportement parfois paradoxal des internautes. Si, par exemple, la grande majorité des sondés (88%) estiment que tout ne peut pas être mis en ligne, le quart des personnes interrogées avouent avoir déjà publié une photographie d'un autre individu « afin de se moquer gentiment » de lui. Là encore, les 18-24 ans sont plus concernés par cette pratique puisque 61% d'entre eux reconnaissent y avoir recouru.

La modification des paramètres de sécurité n'est toutefois pas un concept inconnu des utilisateurs puisque « 62% des internautes qui publient des photos disent contrôler avec soin les paramètres de visibilité et 66% disent restreindre l'accès à leurs photos pour certaines personnes (connaissances, membres de la famille...) ». Cependant, certains d'entre eux déclarent ne pas totalement maîtriser les paramètres proposés par les services en ligne.

C'est pourquoi, la Cnil estime que la majorité des personnes sondées demande à ce que les sites permettant le partagent offrent des paramètres de confidentialité « plus visibles et plus faciles à utiliser et proposent des conseils et des informations pour leur expliquer les bonnes pratiques ». En attendant que les services en ligne soient encore plus transparents sur leurs politiques de confidentialité en matière de partage, la Cnil émet 9 recommandations à l'attention des internautes au titre desquelles on retrouve l'utilisation modérée des outils d'identification de personnes ou la reconnaissance faciale ou encore de bien « contrôler la manière dont vous pouvez être identifiés sur les photos dans lesquelles vous apparaissez ».

0190000005607772-photo-tns-sofres-cnil-tude.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One SV : un smartphone 4G de milieu de gamme
Apple travaillerait sur sa prochaine télévision avec Sharp et Foxconn
8 titres français lancent leur concurrent à Google News avec Orange
Un ingénieur de Nokia pirate le store Windows 8, et explique comment faire
Pioneer BDR-XU02 : un graveur de Blu-ray externe fin et esthétique
Logitech : un clavier Bluetooth et un trackpad dédiés aux appareils Apple
Firefox OS : Mozilla publie la version 1.0 du simulateur
Intel Haswell : le détail des premiers processeurs en fuite
Facebook et le FBI alliés contre un botnet infectant 11 millions de machines
Firefox : optimisation de la navigation privée et des thèmes statiques
Haut de page