La cartographie des ondes mobiles fait ses premiers pas

Thomas Pontiroli
12 juin 2015 à 18h28
0
Le débat sur les effets à long terme des ondes électromagnétiques n'est pas tranché mais la ville de Strasbourg a décidé de révéler les niveaux d'expositions, anticipant la loi Abeille.

À Strasbourg, il est désormais possible de connaître le niveau d'exposition de son logement aux ondes électromagnétiques. Anticipant la mise en application de la loi Abeille prévue en février 2016, la ville a établi une carte en 3D représentant la présence des ondes sur son territoire. Accessible sur demande par le public, la carte affiche des zones de couleurs, révélant l'exposition en volts par mètre, sur une échelle de 0 à 10.


0230000008072474-photo-strasbourg-ondes.jpg
Des vérifications de terrains peuvent être faites pour affiner la mesure - Crédit : DR.


Pour réaliser cet état des lieux, la ville a cartographié les antennes relais des quatre opérateurs mobiles que sont Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile, et a tenu compte de leur niveau d'émission théorique maximal, rapporté à leur éloignement par rapport à l'espace public. La finalité sera de « travailler avec les opérateurs sur une répartition plus intelligente des ondes sur le territoire », a expliqué la municipalité.

Le principe d'ALARA

À ce jour, aucun consensus n'a encore été dégagé sur les effets à long terme des ondes électromagnétiques. En 2013, Fleur Pellerin, alors ministre déléguée à l'Économie numérique, militait pour que soit appliqué le principe dit d'ALARA, pour « As Low As Reasonably Achievable », que l'on peut traduire par « aussi bas que raisonnablement possible ». Ce travail de cartographie permettra d'optimiser l'installation des antennes.

Justement, la loi Abeille vise à modérer l'exposition aux ondes électromagnétiques en interdisant, par exemple, le Wi-Fi dans les locaux destinés à l'accueil d'enfants de moins de trois ans. Autre disposition du texte : encadrer la publicité pour ne pas inciter les moins de 14 ans à acheter un téléphone portable.

Chaque année, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) aura la charge de recenser les « lieux où le niveau d'exposition du public dépasse substantiellement celui généralement observé à l'échelle nationale ». Sous réserve de faisabilité technique, les opérateurs disposeront alors d'un délai de six moi pour y remédier.

À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top