YouTube retire les vidéos de foot

01 juin 2018 à 15h36
0
YouTube siffle un arrêt de jeu dans ses relations, plutôt tendues, avec la LFP (Ligue de Football Professionnel). Accusé de laisser mettre en ligne régulièrement des images des matchs de foot, le site de partage de vidéos annonce qu'il s'engage à filtrer plus efficacement ce type de contenus.
00FA000003116678-photo-football.jpg

Il faut dire que les rapports entre LFP et YouTube (appartenant à Google) n'étaient pas au beau fixe. La LFP a souvent fait le reproche au site de ne pas faire le nécessaire afin d'éviter que des images issues du championnat ne se retrouvent illégalement sur le site de partage de vidéos. Une position inconfortable alors que Dailymotion fait figure de bon élève avec sa technologie de reconnaissance de signatures des contenus protégés.

Un dispositif de protection devrait donc permettre à YouTube d'éviter toute diffusion non autorisée puisque le responsable juridique de la LFP a expliqué aux Echos qu'à l'avenir : « Dès qu'un internaute souhaitera mettre une vidéo, elle sera comparée avec cette empreinte et s'il s'avère qu'elle est piratée, elle sera automatiquement rejetée. »

Par ce biais, YouTube va donc aplanir ses relations avec des diffuseurs de contenus. Même si la filiale du géant Google a déjà connu un nombre élevé de procédures de justice à son encontre par TF1, l'INA, Mediaset ou encore la Premier League. Dans ce dernier cas, il était question de diffusion illicite de matchs du championnat anglais de football. YouTube frôle donc encore le carton rouge.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google achète un fabricant de processeurs ARM
Intel : Meego OS va aussi débarquer sur PC
Open source : la Neufbox s'ouvre à une multitude de nouvelles fonctionnalités
Censure : Le Conseil de l’Europe approuve la transparence de Google
Jour J-2 mois pour Hadopi ?
L'iPhone fonctionne désormais sous Android
Télévision Mobile Personnelle : Virgin Mobile et TDF signent un accord
Blog : Tumblr lève 5 millions de dollars
ACTA : Catherine Trautmann cible les mauvais points
McAfee : quand un faux positif fait planter Windows XP
Haut de page