Nerim lance "l'ultra haut débit" à 1 et 10 Gb/s pour les entreprises

01 juin 2018 à 15h36
0
Nerim a annoncé ce matin le lancement d'offres d'accès à Internet « Ultra Haut Débit » à 1 et 10 Gb/s destinées aux entreprises.

L'opérateur Nerim revendique « révolutionner l'Internet des entreprises » avec le lancement de la première offre « Ultra Haut Débit » (supérieure à 100 Mb/s) du marché. Il propose aux entreprises parisiennes de la fibre optique avec des débits symétriques et garantis de 1 Gb/s et même de 10 Gb/s.

0140000006098324-photo-nerim-ultra-haut-d-bit-10-gb-s.jpg

Une offre opérationnelle dès à présent

Pendant que « d'autres font des tests », ironise le président de l'opérateur Cyril de Metz en faisant référence au pilote à 1 Gb/s de SFR, Nerim lance une offre immédiatement opérationnelle. La totalité de Paris est éligible dès à présent, ainsi que certaines zones des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. L'opérateur s'affaire pour rendre d'autres villes éligibles, sans plus de précision.

Pour proposer une telle offre, le « spécialiste de l'IP » repose pour commencer sur sa « rentabilité saine qui lui permet d'investir massivement ». Il n'a néanmoins pas souhaité communiquer le montant des investissements nécessaires.
000000F006098326-photo-cyril-de-metz-pr-sident-de-nerim.jpg
Il s'appuie par ailleurs sur le réseau de fibre noire parisien qu'il a racheté en 2011, ainsi que sur la refonte de son réseau il y a six mois. Pour garantir de tels débits, l'opérateur mise sur une liaison directe point à point entre ses clients et son réseau (et non sur une boucle mutualisée comme avec les offres pour particuliers) et sur une multitude de liens à 10 Gb/s sur son réseau, au travers de ses nouveaux routeurs Cisco 7600 et Juniper MX80.

L'Internet devient aussi performant que le réseau local

Nerim ne dispose que de 97 Gb/s de capacité entrante et sortante cumulée, ce qui devient relativement faible comparé à ces ultra haut débits, mais les usages auxquels ils se destinent n'ont pas tellement vocation à sortir du réseau paneuropéen de l'opérateur et des partenaires avec lesquels il est directement interconnecté. Le directeur technique Pierre-Olivier Lompré rappelle à ce titre que l'opérateur est « très attaché à la neutralité du Net » et à la transparence, et qu'il est le seul disposant d'une interconnexion directe avec Google.

Des débits symétriques de 1 ou 10 Gb/s permettent effectivement essentiellement de déporter tous les serveurs d'une entreprise dans un datacenter, avec toutes les garanties qu'il apporte, sans entraîner de perte de débit ou de latence par rapport au réseau local. Ils permettent également de relier des sites dans ces mêmes conditions, et d'améliorer les solutions de téléprésence (nombre et/ou qualité).

00F0000006098322-photo-nerim-ultra-haut-d-bit-1-gb-s.jpg

Les offres ultra haut débit de Nerim sont donc disponibles dès à présent. L'offre à 1 Gb/s est facturée 1900 euros HT/mois, celle à 10 Gb/s 3200 euros HT/mois. Le raccordement prend deux à trois mois et son coût varie en fonction de la longueur de la ligne et de la durée d'engagement. Pour cinq ans, il est de plus ou moins 2000 euros.

Tous ces tarifs peuvent paraitre élevés mais Cyril de Metz est fier de « lancer la démocratisation de l'ultra haut débit ». Selon lui les offres concurrentes à 100 Mb/s sont facturées environ 1500 euros/mois et les offres sur-mesure seraient proportionnellement quatre fois plus chères.

Pour aller plus loin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page