SAP progresse, notamment sur le cloud, et maintient son cap

Par Thomas Pontiroli
le 21 octobre 2013
 0
L'allemand SAP a vu son activité progresser au troisième trimestre, porté notamment par ses efforts en matière de cloud. La société maintient ses prévisions pour l'exercice 2013 en dépit des taux de change.

00F0000003795612-photo-logo-sap.jpg
Le géant des progiciels SAP publie les résultats de son troisième trimestre fiscal au terme duquel l'allemand affirme maintenir ses prévisions pour la fin de l'exercice. La société a réalisé un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros en septembre, quasiment stable sur un an puisqu'il n'a progressé que de 2% comparé au troisième trimestre 2012. C'est en dessous des prévisions.

SAP a en revanche amélioré son résultat opérationnel. En croissance annuelle de 13%, il s'établit à un peu plus de 1,3 milliard d'euros, en ligne cette fois avec les attentes du marché. Les revenus des souscriptions de logiciel et cloud ont augmenté de 13% sur la période à 1,2 milliard d'euros. Dans le détail, les ventes de logiciels n'ont que peu progressé en réalité, de 2% à peine à taux de change constant, soit 977 millions.

Les revenus du cloud en forte hausse

La branche cloud, que SAP s'emploie à développer, a presque triplé sur un an affichant un taux de progression de 162%. Le cloud représente ce trimestre 197 millions d'euros dans les recettes du géant allemand. « SAP mène clairement sa transition vers le cloud et le in-memory ce qui fait de nous la deuxième plus grosse entreprise dans ce domaine » font valoir les co-PDG Bill McDermott et Jim Hagemann Snabe.

Avec une base de 33 millions d'utilisateurs de ses services cloud, SAP revendique une position prépondérante dans ce marché. L'allemand avait racheté Ariba en mai 2012 afin de renforcer sa position dans le cloud pour le e-commerce. Une offre qu'il avait consolidée ensuite avec le rachat de Hybris. SAP note que les 1,2 million de e-commerçants sous Ariba ont vu transiter 500 milliards de dollars de transactions en douze mois.

Pour la fin de l'année, SAP indique que si les taux de change restent à leur niveau de septembre, la croissance du chiffre d'affaires subirait un impact négatif de l'ordre de 5 points. Selon Werner Brandt, le directeur financier, « le dollar américain et le yen japonais pèsent sur les performances ». Sur l'exercice 2013, SAP maintient ses prévisions de bénéfice d'exploitation hors éléments exceptionnels à 5,9 milliards d'euros.


À lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top