Windows Azure : Autoscale, Active Directory et services mobiles en version finale

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
01 juin 2018 à 15h36
0
Lors du second keynote de la conférence Build, Windows Azure était à l'honneur avec la preview de la technologie Autoscaling, et l'annonce de la disponibilité générale des services pour applications mobiles et sites web.

Après un premier keynote centré sur Windows 8.1 Preview, la conférence Microsoft Build s'est recentrée sur son coeur de cible, les développeurs, avec un second keynote où la vedette était Windows Azure.

01F4000006087808-photo-windows-azure-build.jpg


Plusieurs annonces pour l'offre d'infrastructure cloud de Microsoft, à commencer par la disponibilité générale de ses services pour applications mobiles. Dévoilée l'été dernier, l'offre PaaS (Platform as a Service) permet de doter ses applications mobiles Windows Phone, mais aussi iOS et Android, d'une infrastructure pour gérer les notifications, certains calculs ou encore la gestion des fonctionnalités communautaires. Même annonce pour les Windows Azure Web Sites, l'offre destinées aux sites web d'entreprise.

012C000006087796-photo-build-windows-azure.jpg
012C000006087794-photo-build-windows-azure.jpg


L'annonce la plus intéressante est néanmoins la preview de l'autoscale, un service permettant une gestion intelligente de la montée en charge, basée sur un système de limites maximum et minimum fixées via une interface : concrètement, on peut définir notamment une limite inférieure et supérieure de charge CPU. En dessous, Azure désactive des machines virtuelles, au dessus il en ajoute. Une fonctionnalité permettant, selon Scott Guthrie, Vice Président de la division Windows Azure, de réaliser des économies substantielles, revenant sur des modifications récentes de la tarification d'Azure : gratuité des machines virtuelles non utilisées, et facturation à la minute. L'auto-scale est disponible sous forme de preview gratuite.

012C000006087798-photo-build-windows-azure.jpg
012C000006087800-photo-build-windows-azure.jpg


Enfin, le keynote a été l'occasion pour Microsoft de faire la démonstration de l'Active Directory via Windows Azure, permettant d'étendre via le cloud un Active Directory existant, et via une identification unique d'accéder à des services cloud utilisant Active Directory, comme Dropbox, Box, Google Apps ou encore Salesforce.

012C000006087802-photo-build-windows-azure.jpg
012C000006087804-photo-build-windows-azure.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Focal XS Book Wireless : une paire d'enceintes Bluetooth haut de gamme
Free Mobile s'en tient quasiment aux nouveaux plafonds européens pour le roaming
SFR : promotions estivales sur l'Internet mobile prépayé et sur le Maghreb
B&You fait le maximum pour le roaming Internet, le minimum pour les appels et SMS
Orange succède à France Telecom (MàJ)
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page