Après celui d'Orange, l'Etat finance le projet Cloud de SFR et Bull

10 mai 2012 à 08h45
0
L'Etat vient d'apporter son soutien à un second projet de Cloud computing en France. Après le consortium composé d'Orange et de Thales, SFR et Bull vont recevoir 75 millions d'euros via le Fonds national pour la Société Numérique (FSN).

00FA000004473002-photo-cloud-france.jpg
Dans le cadre du projet Andromède, l'Etat a fait le choix de soutenir deux initiatives concurrentes en matière de Cloud computing. Après avoir avalisé en avril dernier le duo formé par Orange et Thales, le Fonds national pour la Société Numérique (FSN) va s'associer à SFR et Bull pour investir 75 millions d'euros dans ce projet.

Une société commune va donc être créée dans laquelle SFR détiendra 47 % des parts, Bull 20 % et la Caisse des Dépôts via le FSN, 33 %. L'objectif de cette structure sera de « construire et d'exploiter une centrale numérique de confiance qui fournira aux entreprises et administrations, des PME aux grandes organisations, une gamme de services de cloud computing sécurisés couvrant les besoins en ressources informatiques, des plus courants aux plus critiques », explique le consortium.

Selon SFR et Bull, au total, ce projet représente un investissement de 225 millions d'euros et la création directe d'environ 400 nouveaux emplois.

Dans un communiqué, le p-dg de Vivendi (maison-mère de SFR), Jean-Bernard Lévy, explique que « pour relever ce défi, nous sommes fiers de bâtir une usine numérique innovante et ouverte, abritant des infrastructures fiables où fournisseurs et utilisateurs trouveront les ressources dont ils ont besoin. Notre ambition est d'y associer les meilleures expertises informatiques, télécoms et en matière de sécurité, pour amener les services de cloud computing à répondre de manière efficace et compétitive aux contraintes et objectifs des systèmes d'information dans leur ensemble ».

Pour rappel, le gouvernement avait laissé la porte ouverte à deux projets concurrents en matière de Cloud computing et disposait d'une enveloppe globale de 135 millions d'euros. Après avoir octroyé une partie de ses subsides à Orange et Thales, la Caisse des Dépôts et Consignations accorde donc une nouvelle fois sa confiance afin que les deux consortium fassent jouer la concurrence sur la marché de l'infonuagique. Quant aux premières offres commerciales, elles devraient être lancées d'ici cet été.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook annonce son App Center : un kiosque pour les fédérer tous
Asus lance de nouveaux PC ROG pour joueurs
USA : bientôt une loi pour la protection des mots de passe ?
Streaming sur mobiles : Samsung rachète mSpot
Mises à jour Mac OS X Lion 10.7.4 et Safari 5.1.7 : corrections de failles en pagaille
Apache relance OpenOffice en version 3.4
Sputnik : un portable Linux pensé pour les développeurs en projet chez Dell
TomTom Start 60 : 6 pouces, le plus grand écran du marché
Twitter refuse de communiquer des messages d'un membre de
Pour ses 20 ans, Wolfenstein 3D jouable sous navigateur
Haut de page