Big data : l’Europe et les industriels injectent 2,5 milliards d’euros

15 octobre 2014 à 10h11
0
L'Union européenne annonce un investissement de 500 millions d'euros entre 2016 et 2020 afin de favoriser la filière du big data. Ces fonds seront intégrés à ceux des industriels, pour un montant total de 2,5 milliards d'euros.

00C8000007681165-photo-big-data-logo.jpg
La Commission européenne indique avoir signé un partenariat public-privé avec les représentants du secteur du big data. L'organisme va injecter 500 millions d'euros sur cinq ans pour ce domaine, dans le but de « placer l'Europe en tête de la course mondiale aux données ». Le montant doit ainsi servir à accompagner les acteurs de ce segment (Atos, Nokia Solutions and Networks, Orange, SAP, Siemens...) et à les soutenir face à la concurrence étrangère.

De leur côté, les partenaires privés vont apporter une mise de fonds de 2 milliards d'euros, dans ce même objectif. Il s'agit désormais d'axer les efforts des industriels en direction de la recherche appliquée, comme l'analyse prédictive ou la médecine personnalisée, ou bien encore, de soutenir des start-up spécialisées.

Le partenariat devrait être effectif d'ici le 1er janvier prochain. A cette date, l'ensemble des professionnels du secteur pourraient profiter de ces subsides.



Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple et U2 : Bono s'excuse pour le téléchargement forcé
Linksys complètera son routeur WRT d'un switch et d'autres produits empilables
HP a bien mis fin aux discussions pour fusionner avec EMC
Pour recruter des femmes, Apple et Facebook proposent de congeler leurs ovules
Intel publie des résultats en hausse : le marché PC sur la reprise ?
Skype Qik : une nouvelle messagerie à mi-chemin entre Snapchat et Vine
Infos US de la nuit : Skype lance Qik une app de messages video courts, Intel publie de solides résultats
Axa investit dans Particeep pour assurer le crowdfunding
L’Irlande programme la fin des avantages fiscaux accordés à Apple et Google
Archos chute et ce serait à cause de la grève chez Air France
Haut de page