Big data : l’Europe et les industriels injectent 2,5 milliards d’euros

15 octobre 2014 à 10h11
0
L'Union européenne annonce un investissement de 500 millions d'euros entre 2016 et 2020 afin de favoriser la filière du big data. Ces fonds seront intégrés à ceux des industriels, pour un montant total de 2,5 milliards d'euros.

00C8000007681165-photo-big-data-logo.jpg
La Commission européenne indique avoir signé un partenariat public-privé avec les représentants du secteur du big data. L'organisme va injecter 500 millions d'euros sur cinq ans pour ce domaine, dans le but de « placer l'Europe en tête de la course mondiale aux données ». Le montant doit ainsi servir à accompagner les acteurs de ce segment (Atos, Nokia Solutions and Networks, Orange, SAP, Siemens...) et à les soutenir face à la concurrence étrangère.

De leur côté, les partenaires privés vont apporter une mise de fonds de 2 milliards d'euros, dans ce même objectif. Il s'agit désormais d'axer les efforts des industriels en direction de la recherche appliquée, comme l'analyse prédictive ou la médecine personnalisée, ou bien encore, de soutenir des start-up spécialisées.

Le partenariat devrait être effectif d'ici le 1er janvier prochain. A cette date, l'ensemble des professionnels du secteur pourraient profiter de ces subsides.



Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top