Juniper confirme la suppression de 500 postes, soit 5% de ses effectifs

04 octobre 2012 à 17h38
0
L'équipementier réseau a confirmé qu'il se séparera prochainement de 500 employés. La ventilation de ces départs entre les différentes divisions de Juniper n'est pas connue mais la société se sépare ainsi de 5% de ses effectifs totaux.

00FA000004031904-photo-juniper-qfabric.jpg
Juniper Networks va effectivement devoir se séparer de 500 employés. Dans un communiqué transmis à bizjournals, l'équipementier indique avoir pris cette initiative afin de réduire ses frais de fonctionnement. Ces départs sont ainsi « planifiés afin de maximiser notre structure de coûts. Ils permettent aussi de préserver nos investissements dans l'innovation sur nos activités principales dans les domaines des Data Centers, le routage ou la sécurité. »

Par contre, le groupe tient à préciser que son offre de Data centers QFabric ne sera pas touchée par ce mouvement. Juniper a toutefois connu une année compliquée. La société a même enregistré une baisse de son chiffre d'affaires pour son deuxième trimestre, ces bénéfices ont également pris de plein fouet la faiblesse de la demande et la concurrence mondiale.

La firme avait déjà taillé dans ses effectifs l'an dernier dans le cadre de son plan de restructuration. Juniper entend toutefois cloisonner ces nouveaux départs à certains segments de son activité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Debug, épisode 11 : 4G, BlackBerry 10 et électronique embarquée
Microsoft rachète PhoneFactor, spécialiste de l'authentification
Trinity : AMD lance la 2e génération d'APU A-Series pour ordinateurs de bureau
Ceatec 2012 : un capteur piezo pour des chaussures plus intelligentes
Un an de prison requis contre le responsable de Mania.fr (MàJ)
TomTom pour Android est enfin disponible
OVH rachète Oxalya et proposera du calcul haute performance
LG dévoilerait son Nexus le mois prochain sur Android 4.2
Cyber Europe 2012 : l'Europe s'entraîne à subir des attaques DDos
HP plonge en Bourse après avoir averti sur ses bénéfices
Haut de page