Corsair repousse son introduction en bourse

01 juin 2018 à 15h36
0
Le fabricant de matériel (mémoire vive, boitiers, ventilateurs, casques...) repousse son entrée en bourse. La direction de Corsair estime que le marché des actions est actuellement trop faible.

00FA000004811254-photo-logo-corsair.jpg
Après avoir rempli l'ensemble des conditions nécessaires à son introduction en bourse, Corsair se replie. La société qui propose désormais de nombreux produits sur les segments de la mémoire, du SSD ou bien des boitiers ou encore des souris et des casques considère que les conditions actuelles sur les marchés ne sont pas favorables à une nouvelle introduction.

Andy Paul, le co-fondateur et p-dg de Corsair, justifie la décision du Conseil d'administration au Wall Street Journal en expliquant que : « notre activité est en croissance et génère non seulement de la rentabilité et un flux de cash suffisant. Nous avons donc décidé de reprogrammer notre introduction en bourse lorsque les conditions du marché des actions seront plus favorables ».

Rien ne dit si les déboires de Facebook ont une quelconque influence sur cette décision. Toutefois, la direction considère qu'elle dispose actuellement de capitaux suffisants pour continuer d'investir dans de nouveaux produits. Dans son document S1 rempli à l'attention de la SEC (le gendarme américain de la bourse), Corsair souhaitait lever pas moins de 78 millions de dollars en proposant près de 7 millions de titres vendus au prix de 14 dollars l'action.

Si cet attentisme peut paraitre singulier au regard des récents bons résultats de la société, il est néanmoins logique. Corsair explique en toutes lettres que le fait d'investir dans ses titres représente un « haut degré de risque » du fait de sa dépendance à d'autres sociétés dans le secteur des circuits intégrés DRAM et de la mémoire. En effet, les prix dans ces domaines ont été plutôt volatils ces derniers temps et Corsair tient également à attendre les conséquences d'une éventuelle réorganisation chez le japonais Elpida (spécialiste des composants mémoire DRAM) qui devrait être racheté par l'américain Micron.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Standard nano-SIM : au tour de Samsung de s'inquiéter
Google s'engage dans la traque de DNSChanger
Interview Drupal : retour sur l'aventure du CMS open source
Prodigy : nouveau boîtier mini-ITX chez Bitfenix
CM Storm Sonuz : nouveau casque stéréo pour joueurs
Satechi dévoile une télécommande Bluetooth 3.0 pour produits Apple
Test AMD Trinity : mise à jour
Facebook : le directeur financier soupçonné d'avoir proposé trop d'actions
Vie privée : Microsoft désactive la fonction StreetSide de Bing Maps en Allemagne
Oodrive met de la sécurité dans le SaaS avec le rachat de CertEurope
Haut de page