TDK prévoit de supprimer 11.000 emplois

Olivier Robillart
Publié le 31 octobre 2011 à 13h03
La firme japonaise annonce qu'elle compte se séparer de 11 000 collaborateurs à travers le monde. TDK cherche à améliorer sa rentabilité et lance un plan de restructuration qui devrait avoir cours pendant une voire deux années.

00FA000002460694-photo-disque-blu-ray-10-couches-par-tdk.jpg
A l'occasion de la présentation de ses résultats financiers, le groupe TDK a précisé qu'il s'apprêtait à supprimer 11 000 emplois à travers le monde, soit 12,5 % de ses effectifs globaux. A ce jour, la société compte 88 000 personnes. TDK a expliqué que ses résultats financiers étaient en net recul au premier semestre de l'année budgétaire (1er avril 2011 au 31 mars 2012).

En détails, le bénéfice net de la firme nippone a fortement diminué et se situe désormais à 61 millions d'euros. Quant au bénéfice opérationnel, il a également diminué des deux tiers (13,8 milliards de yens). Enfin, le chiffre d'affaires semestriel de TDK a subi une baisse de 5,7 % à 417 milliards de yens.

Afin d'augmenter sa rentabilité, la firme va donc se séparer de certains de ses employés. Selon un porte-parole de TDK interrogé par l'AFP les causes de cette restructuration sont simples. « Nous faisons face à de nombreux facteurs négatifs comme l'impact du tremblement de terre dans le nord-est du Japon, le renchérissement du yen et les conséquences des inondations en Thaïlande » explique-t-il.

TDK prend donc des mesures en attendant une éventuelle future embellie du marché du stockage. Pour l'instant, les industriels semblent subir de plein fouet les évènements climatiques d'Asie du Sud-est. Les conséquences peuvent d'ailleurs se ressentir sur le marché européen. Les prix de certains modèles de disques durs sont déjà en hausse. Par exemple, les disques durs internes SATA de 2 To ont vu leur prix augmenter chez de nombreux e-commerçants français.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.