Verizon joue la pression financière face aux employés grévistes

17 août 2011 à 11h47
0
00FA000001838542-photo-verizon-logo.jpg
Alors que la grève lancée en début de mois s'éternise trop à son goût, l'opérateur américain Verizon a décidé de jouer la carte financière : il retirera certains bénéfices aux employés qui ne reprendront pas immédiatement le chemin du travail. Une mesure de représailles contre les 45 000 salariés toujours en grève.

« S'ils ne sont pas employés et qu'ils ne sont pas en train de travailler pour l'entreprise, nous n'allons pas payer pour leurs retraites. » Le message est direct et rude : pour Verizon, englué dans une grève depuis le 8 août dernier avec ses deux principaux syndicats, il est temps de sortir l'artillerie lourde. En l'espèce, l'opérateur américain a décidé de taper au portefeuille.

Ironie ou cynisme : ce sont justement ces retraites - ainsi que l'assurance-maladie et autres aides d'intérêt général - qui sont au centre de la dispute. Alors que la direction souhaite faire baisser les avantages de ses salariés, les représentants de ceux-ci ont claqué la porte des négociations. En cause : les excellents résultats de Verizon, qui ne semblent pas justifier un effort supplémentaire demandé au personnel.

Du côté de Verizon, la sanction est particulièrement dure : les grévistes vont perdre l'assurance-santé de base, ainsi le remboursement de frais dentaires et optiques. Le groupe n'a en fait simplement pas renouvelé les contrats de mutuelle, qui ont expiré le 6 août dernier. La bourse a assez mal réagi à la violence du conflit en cours, et l'action Verizon a perdu 17% suite à l'annonce du porte-parole du groupe. Bloomberg, qui suit l'affaire, n'est pas parvenu à joindre les représentants des salariés pour connaître leur position.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Corsair propose un firmware 1.3 pour ses SSD Force 3 et Force GT
Sony : baisse de prix de la PS3 et nouvelle PSP à moins de 100 euros
Intel Upgrade Service : l'overclocking payant à l'heure de Sandy Bridge
Données GPS : des utilisateurs de Corée du Sud attaquent Apple en justice
K750 : le clavier solaire de Logitech disponible pour Mac
Les services secrets britanniques vont identifier certains détenteurs de Blackberry
Google Catalogs : une app de catalogues numériques pour iPad
Mac OS X 10.7.1 : mise à jour de routine pour le jeune Lion
Le Galaxy Tab 10.1 finalement disponible en Europe... sauf en Allemagne
Un internaute volait ses voisins grâce à Facebook
Haut de page