🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Foxconn veut remplacer une partie de sa main d'oeuvre par 1 million de robots

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000003464424-photo-foxconn.jpg
Selon une information envoyée par le site d'information XinhuaNet, le manufacturier Foxconn chercherait à réduire ses coûts, notamment au niveau de sa main d'oeuvre. Un plan envisagé prévoit de remplacer une partie de celle-ci par des robots, à hauteur de 1 million d'unités dans les trois ans.

Le fabricant taïwanais Foxconn va remplacer une partie de sa main d'oeuvre par des robots. Selon XinhuaNet, 1 million de robots seront employés dans les trois années à venir, en complément des 10 000 déjà existants dans ses ateliers. Au cours de l'année prochaine, ce chiffre devrait monter à 300 000, puis être renforcé par la suite, selon Terry Gou, le président de Foxconn.

Le manufacturier compte employer ces robots pour les tâches basiques, notamment sur les chaînes d'assemblage, principalement dirigées par des humains à l'heure actuelle, selon le site d'information. Foxconn pourrait ainsi réduire ses coûts à terme, et sans doute cherche-t-il aussi à utiliser des robots pour contrecarrer les accusations de mauvais traitements, et de salaires bas, qui reviennent régulièrement dans l'actualité. Des vagues de suicides avaient notamment fait scandale l'an dernier, alors que Foxconn emploie 1,2 million d'employés, principalement en Chine.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Raspberry Pi : l'ordinateur à 17 euros en bonne voie de concrétisation
Pixeet 360 : créer des panoramas à 360 degrés avec un iPhone
Adobe Edge : un nouveau pas vers le HTML5
Dell : une technologie pour utiliser les datacenters à haute température
Hook Attaché : nouvelle clé USB chez PNY
iTunes : les 90 secondes d'écoute gratuite des morceaux étendues à de nombreux pays
Microsoft corrige une faille dans son service de géolocalisation
Gagner une prime en trouvant un bug sur Facebook
Kasane : souris sans fil au look étonnant chez Elecom
Google optimise l'interface de son moteur pour tablettes
Haut de page