Calcul haute performance : le Japon reprend la tête du Top500

20 juin 2011 à 11h02
0
00FA000004369212-photo-riken-fujitsu-k.jpg
La domination de la Chine n'aura tenu que six mois. Alors que le Top500, le classement des plus gros supercalculateurs mondiaux, est renouvelé deux fois par an, le dernier classement vient de remettre une machine japonaise en tête. Le K atteint 8,16 pétaflops. Soit cinq fois plus que n'importe lequel des cinq suivants au classement réunis.

La nouvelle version du classement bi-annuel des supercalculateurs, le Top500, a été dévoilée à l'occasion de l'International Supercomputing Conference de Hambourg, en Allemagne. Six mois à peine après l'accession d'un ordinateur chinois à la tête du Top500, c'est le Japon qui domine à nouveau, sept ans après avoir été détrôné par un BlueGene d'IBM. La guerre froide du calcul haute-performance semble donc toujours d'actualité, même si, à se focaliser sur le combat Chine-USA, on avait presque failli oublier le Japon. Celui vient de rappeler, avec un argument de poids, qu'il fallait compter avec lui.

Les 2,57 pétaflops du Tianhe-1A semblent désormais bien moins impressionnants qu'il y a six mois. Avec 8,16 pétaflops, le nouvel ordinateur japonais, le K est aussi puissant que les cinq machines qui le suivent dans le classement réunies. Il a été conçu par Fujitsu, et compte 68 544 processeurs SPARC 64 VIIIfx. Cela représente un total de 548 352 coeurs, soit le double de la plupart des autres machines. Il n'est pas encore terminé, puisqu'il sera mis en production en novembre 2012. Et une fois installé au Riken Advanded Institute for Computational Science de Kobe, il devrait tourner au-dessus de 10 pétaflops.

Fait intéressant : le K semble aller à contre-courant de la tendance en matière de calcul haute-densité. Alors que ses concurrents testent le modèle hybride - CPU et GPU - pour optimiser les performances en fonction des applications, et économiser en énergie utiliser. Le K se contente de processeurs classiques, mettant l'accent sur la puissance pure, et pourtant, selon le Top500, il fait encore partie des systèmes les plus efficaces sur le plan énergétique.

Pour rappel, les Etats-Unis comptent 5 machines dans les 10 premières places du Top500. Les autres places sont occupées par 2 machines japonaises, 2 chinoises, et 1 française.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top