VMware emprunte aux modèles cloud pour réduire ses prix

13 juillet 2010 à 13h53
0
0096000003289886-photo-vmware.jpg
VMware change de modèle économique, et va vers une solution qui ressemble un peu plus au paiement en fonction de l'utilisation. Cela permet à l'éditeur de diviser par deux le prix de ses solutions pour le marché des petites entreprises. VMware semble ainsi prendre en compte la compétitivité accrue du marché de la virtualisation.

D'autant qu'avec les applications de cloud en expansion, et les récentes annonces de Microsoft, VMware doit faire face à un nouveau partenariat. Microsoft s'est associé avec Citrix, rival de VMware, pour lancer ses environnements de cloud privés. Du côté hardware, le géant de Redmond s'allie à Dell, HP et Fujitsu.

L'approche de VMware est cependant différente. L'éditeur essaie de s'insérer sur le marché de la sécurité et de la gestion des applications dans les clouds privés, ou de leur permettre de déployer des passerelles vers les clouds publics plus facilement. VMware a donc dû bouger pour faire face à Microsoft, et répond du même coup aux critiques sur ses tarifs élevés.

Avec la nouvelle tarification, les utilisateurs pourront désormais ne payer que pour les machines virtuelles qui sont en application. Un client qui aurait acheté 10 000 machines virtuelles au cours des douze derniers mois n'aurait à payer que pour celles qu'il fait réellement tourner, par exemple. Ce modèle emprunte aux services cloud, pour offrir aux utilisateurs une attractivité plus importante pour leurs propres clients. Le marché des petites entreprises, en forte croissance pour VMware, est donc spécifiquement ciblé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vidéo : un avant-goût du BlackBerry OS 6.0
Q330, Q530 : ordinateurs portables de l'été chez Samsung
Geohot arrête le jailbreak
4 ans plus tard, un recours collectif contre AOL est accepté
RIM : un utilitaire de sécurité pour ses BlackBerry
Mars en 3D : des images de Microsoft et de la NASA
Le site France.fr va s'ouvrir
7000 paroles de chansons accessibles en ligne via Voila.fr
Besson avance sur son projet de film 2.0
Trois mois plus tard, Nokia revend MetaCarta
Haut de page