Une pénurie en écrans AMOLED pourrait perturber le marché des smartphones Android

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000003361720-photo-super-amoled.jpg
Les baisses d'approvisionnement en écrans AMOLED, notamment utilisés par certains téléphones Android, risquent de laisser un peu souffler les écrans AMLCD, dominants sur le marché des smartphones, selon le cabinet d'études iSuppli. Les ventes d'écrans AMOLED de petite taille utilisés notamment par les téléphones portables, devraient atteindre les 185,4 millions d'unités d'ici à 2014, contre 20,4 millions en 2009. Soit un taux de croissance annuel composé de 55,1% au cours de la période, selon les prévisions révisées d'iSuppli.

En comparaison, les dalles AMLCD devraient atteindre 1,75 milliard d'unités à la même date, pour 1,3 milliard en 2009 (en ne tenant compte que des écrans de 9 pouces et moins, pour ne pas inclure les téléviseurs et moniteurs). « Avec le lancement du Nexus One en janvier, les smartphones basés sur Android ont adopté de façon agressive les affichages AMOLED de haute-qualité, » pour se différencier des écrans AMLCD utilisés dans l'iPhone, explique Vinita Jakhanwal, principal analyste du marché des petits et moyens écrans chez iSuppli. « Quoi qu'il en soit, une demande en hausse combinée à une base d'approvisionnement réduite a amené une limitation des disponibilités des dalles AMOLED. »

Pour l'heure, les sources d'approvisionnement en écrans AMOLED se limitent à Samsung Mobile Displays (SMD) et à LG Displays. SMD a prévu d'investir 2,2 milliards de dollars dans son usine de dalles AMOLED d'ici à 2012 pour augmenter la production, et les livraisons de LG sont limitées tant qu'il n'y aura pas d'accroissement de la production. Mis à part ces deux acteurs sud-coréens, les Taïwanais AU Optronics et TPO Display prévoient de commercialiser des produits AMOLED à la fin de 2010 ou au début 2011, mais aucun aucun des deux ne livre des volumes conséquents pour l'instant.

L'AMOLED étant une technologie plus récente que le LCD, ses coûts fixes sont plus élevés que pour les dalles plus anciennes. Samsung et LG semblent croire à l'AMOLED, qui prévoient tous deux de nouvelles usines avant la fin de l'année 2011. D'autres, comme HTC, sont plus concernés par le manque d'approvisionnement et la complexité de fabrication. Le fabricant aurait même décidé de repasser par la case AMLCD pour le Nexus One, voire le HTC Desire, selon des médias coréens comme KT ou Korea Herald.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

YouTube Mobile se modernise et embrasse le HTML5
Pour Sony, la PS3 est idéale pour la 3D relief
Dealissime, site d'achat groupé, lève 600.000 euros
Pas de redevance TV pour les ordinateurs... pour l'instant
Motorola Charm : encore un smartphone Android carré
HP annonce une gamme pléthorique de PC portables pour la rentrée
Une mise à jour de routine pour MeeGo sur netbooks
Les Etats-Unis peinent à réformer leur cyber-défense
Microsoft : $1,2 milliard sur les abonnements Xbox Live
The Pirate Bay piraté : 4 millions d'adresses email compromises
Haut de page