Udemy veut devenir le Blogger de l'apprentissage

08 juin 2010 à 05h39
0
012C000003259950-photo-udemy.jpg
Vous souhaitez en apprendre plus sur la période bleue de Picasso, découvrir toutes les techniques avancées de Photoshop, ou devenir un pro du poker en quelques clics ? Udemy propose depuis un mois une plateforme en beta de publication de contenus d'apprentissage. Se réclamant des outils de blogging pour la facilité d'utilisation, le site permet de monter en quelques minutes un cours complet avec textes, vidéos, sons, etc.

« Imaginez que vous souhaitiez apprendre à utiliser Photoshop. Faîtes une requête dans Google, et vous trouverez plein de pages qui vous proposent des tutoriels sur des techniques particulières. Mais dans votre cas précis, rien, » explique Gagan Biyani, co-fondateur d'Udemy. Le site propose à n'importe quel expert d'un domaine de devenir professeur.

Gagan Biyani, pur produit de la Silicon Valley de 23 ans rencontré par Clubic dans un café de San Francisco, a l'ambition de remplacer tous ces tutoriels, « classes annexes impossibles à naviguer. » Le site, qui est encore en bêta et ne propose pas certains outils tels que la collaboration avancée pour l'instant, a reçu 30 000 visiteurs uniques pour son premier mois, et 1 000 personnes y viennent quotidiennement depuis début juin. « Cela montre que les gens reviennent, c'est une bonne chose. »

00C8000003259952-photo-gagan-biyani.jpg
Avec le risque de starifier les 1 000 à 2 000 professeurs attendus à terme, en créant une élite impossible à pénétrer pour la majorité des utilisateurs ? « Ce n'est pas forcément quelque chose de mauvais de notre point de vue, que certaines personnes soient vraiment mises en avant. Ca nous permet d'être connus, et ça amène des utilisateurs qui ne seraient pas venus sinon. En plus, ça garantit une certaine qualité de l'information produite. » Car pour l'entrepreneur, s'il n'y a pas de modération des cours en fonction de leur qualité pour l'instant, Udemy ne subira pas les travers de certaines sections de Wikipedia. « Et même s'il y a des erreurs, ce n'est pas si grave. Après tout, vous allez à l'université, certains profs font des erreurs. Le problème, c'est d'apprendre les choses de plusieurs personnes, pour avoir différentes versions. »

A ce niveau, Udemy se veut à contre-courant de ce qui se fait sur Wikipedia par exemple. Son aspect - encore peu développé - de réseau social permet de connaître les autres abonnés et de s'envoyer des messages. Avec, pourquoi pas un jour, la possibilité de travailler à plusieurs sur certains sujets et de rencontrer les gens par affinité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pascal Mercier :
Windows 7 et Windows Server 2008 R2 : Les SP1 en bêta dès juillet
HTC rachète l'éditeur Abaxia
Safari 5 : plus rapide, le navigateur s'enrichira d'extensions
Un smartphone sous Android à 50 000 dollars
WWDC 10 : la keynote Apple en direct de San Francisco
Insolite : Les enfants sont trop rapides pour le vote électronique
Bing Maps ouvre son interface de programmation
Le HTC Hero enfin mis à jour sous Android 2.1
Foxconn : une augmentation pour les employés
Haut de page