Après une année catastrophique, Sony va restructurer sa division Mobile

le 15 janvier 2019 à 08:28
 0
Sony
Calin Stan / Shutterstock.com

La filiale consacrée aux appareils mobiles du fabricant japonais est plus que jamais dans la tourmente. Sony a connu une année 2018 très difficile et le Xperia XZ3, malgré ses qualités indéniables, n'a pas réussi à se faire une place au soleil. Ainsi, l'entreprise se prépare à une grosse restructuration de ses équipes.

Malgré sa renommée internationale, Sony est depuis quelques années un colosse aux pieds d'argile. Si PlayStation enregistre des ventes exceptionnelles grâce au succès incroyable de la PS4, la branche Mobile ne peut pas en dire autant. En 2018, la marque nippone n'a pas réussi à faire face à la concurrence féroce d'autres géants comme Apple, Samsung ou encore Huawei. Ainsi, les têtes pensantes de l'entreprise ont décidé de prendre des mesures pour redresser la barre.

Une grosse restructuration en perspective, le Xperia XZ4 pour relancer la machine ?


Dans un entretien accordé à Digital Trends, Don Mesa, Vice-président du marketing chez Sony Mobile, a annoncé que les choses allaient bouger dans les semaines qui viennent : « Nous avons subi beaucoup de changements dernièrement. Tous les domaines de notre business ont été touchés ». Les changements évoqués par Mesa ne devraient pas tarder à se voir : « Nous allons annoncer de nouveaux produits au MWC. Ce que nous allons y présenter marquera la première étape de notre nouvelle stratégie ».

Durant le Mobile World Congress, qui se tiendra à Barcelone du 25 au 28 février 2019, Sony devrait dévoiler le fameux Xperia XZ4. D'après de nombreuses rumeurs, ce dernier serait équipé d'un écran 21:9 qui attirera forcément l'attention. Mais ce n'est pas tout puisque la marque japonaise semble prête à abandonner toute une gamme d'appareils.

Les Compact en danger


En effet, Don Mesa s'est également exprimé sur l'avenir des Xperia Compact. Si le XZ3 n'a pas eu droit à son modèle réduit, c'est parce que Sony semble vouloir arrêter la production de ces mobiles plus faciles à mettre dans la poche. « Nous avons gardé les Compact pendant très longtemps, parce qu'ils sont simples à utiliser. Il y a toujours de la place pour différentes tailles, mais les gens veulent des écrans plus grands à l'heure actuelle ». Si Mesa ne dit pas ouvertement que l'entreprise va laisser ses Xperia Compact de côté, cette déclaration n'est tout de même pas très encourageante pour l'avenir de ces modèles.

Enfin, même si la compagnie veut véritablement mettre l'accent sur ses forces et conserver une dynamique de convergence des médias, un smartphone gaming PlayStation n'est toujours pas à l'ordre du jour. En 2011, Sony avait déjà tenté l'expérience avec son Xperia Play, là aussi sans grand succès.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
21/03 | Jeux vidéo
Un prototype du vaisseau spatial Starship va faire l’objet d’un premier essai sur le site de Boca Chica, au Texas. Une étape à la fois symbolique et importante dans la course à la conquête spatiale menée par SpaceX.
21/03 | Espace
Le constructeur va lancer en Inde son propre de système de paiement mobile. Contrairement à ses concurrents, Xiaomi n’utilise pas de puce NFC pour régler un commerçant mais met en avant le paiement par QR Code.
Incriminé pour son manque de réactivité, voire son inertie face au live diffusé par un terroriste lors de la fusillade de Christchurch, le réseau social Facebook promet de perfectionner son IA pour détecter les vidéos à caractère terroriste.
21/03 | Facebook
En pleine conférence à la Game Developers Conference, Tim Sweeney, patron d’Epic Games, a fait pleuvoir les annonces concernant le futur de sa boutique lancée en fin d’année dernière.
Alors que les écrans percés se généralisent peu à peu après la déferlante de « notchs » observée en 2018, Samsung confirme une fois encore sa volonté d’en finir avec ce genre de solutions.
21/03 | Samsung
L’horloger suisse présente une montre connectée qui enregistre les performances des golfeurs et leur donne des informations adaptées pour améliorer leur jeu, dont une cartographie 3D du parcours.
Dans le domaine spatial, les retards sur le calendrier initial d’un programme sont légion, ce qui reste assez compréhensible compte tenu de la complexité d’un lancement, de la conception d’un lanceur ou d’un moteur de fusée.
21/03 | Espace
La plateforme, lancée le 18 mars, répond aux questions posées par les Européens dans le cadre des élections qui vont avoir lieu au mois de mai. Mais sa mission ne s’arrête pas là.
21/03
Malgré sa présentation retentissante durant la Game Developers Conference cette semaine, Stadia, le service de cloud gaming signé Google, suscite encore beaucoup d'interrogations chez les joueurs.
Nvidia lance son nano-ordinateur équipé d’un processeur ARM et d’un GPU Maxwell, un kit de développement proposé pour seulement 99$ (87 €). Il ambitionne de conquérir, à l’instar du Raspberry Pi, un marché de > intéressé par le deep learning et les réseaux de neurones artificiels.
21/03 | Mini-PC
Les opérateurs mobiles ont une "fâcheuse" tendance à prolonger les offres sur les forfaits mobiles et on ne va pas s'en plaindre ! Bouygues ne déroge pas à la règle et annonce le prolongement de son offre B&YOU 40 Go à 9,99€ par mois. Et parce qu'on ne s'en lasse pas, faisons une nouvelle fois le tour de cette offre !
21/03 | Bon plan
Une pétition en ligne visant à abroger l’article 50 été victime de son succès en obligeant le site hébergeur à fermer momentanément
La filiale sportive de Mercedes accélère sa transition vers l’électrique : l’ensemble de sa gamme aura le droit à des versions hybrides rechargeables au cours des prochaines années.
Si la version française de la plus grande encyclopédie du monde se pose des questions, d’autres versions européennes ont décidé de baisser pavillon, face à la réforme du droit d’auteur.
scroll top