Sony quitte le marché des liseuses électroniques

01 juin 2018 à 15h36
0
Sony a officiellement annoncé qu'il quittait le marché du livre électronique. L'entreprise ne sortira plus de nouveau modèle de Sony Reader, et l'avenir de sa boutique d'ebook est incertain.

00FA000005366318-photo-sony-reader-prs-t2.jpg
La nouvelle est officielle, mais n'étonnera sans doute par grand-monde : Sony quitte le marché du livre électronique. Le constructeur avait déjà fermé sa boutique d'ebook en ligne en février pour laisser ses clients entre les mains de Kobo, partout excepté au Japon. Une revente achevée en mai dernier. Mais le doute subsistait quant à l'avenir de l'entreprise sur le marché des liseuses électroniques, et on sait désormais que le constructeur japonais ne sortira plus de modèles de son cru. C'est le site allemand Lesen qui rapporte la nouvelle, confirmée par un porte-parole de l'entreprise.

La liseuse PRS-T3, dernier modèle en date commercialisé par Sony en automne dernier en Europe, restera en magasin jusqu'à épuisement des stocks. Cette dernière génération de Sony Reader n'a jamais atteint les Etats-Unis, une preuve supplémentaire que l'entreprise n'y croyait plus depuis un moment. Il faut dire que le marché des livres électroniques comporte aujourd'hui un nombre élevé d'acteurs, à commencer par Amazon. D'autres entreprises comme Kobo, propriété du Japonais Rakuten, et Barnes & Noble ont su se faire une petite place sur le secteur.

Si l'avenir du Reader Store reste incertain au Japon, celui de la division de Sony liée aux dispositifs à encre électronique semble, quant à lui, fixé : l'entreprise compte continuer à produire certains appareils, comme le papier numérique Sony DPT-S1, mais uniquement à destination des entreprises.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Violation de brevets : Microsoft attaque Samsung en justice
Vie privée : un étudiant autrichien lance une action collective mondiale contre Facebook
Le mediacenter XBMC devient Kodi
Mozilla : les données de 76 000 développeurs ont fuité
Le gouvernement chinois délaisse les logiciels de sécurité étrangers
Amazon vend désormais des noms de domaine via Gandi
Live Japon: Nintendo va plus mal, Sony bien mieux
Revue de Web : Comment draguer sur Internet en 1997, et plus si affinités
Infos US de la nuit : Beats fait officiellement partie d'Apple, GoPro chute en bourse
Droit à l'oubli : Google ne parvient pas toujours à arbitrer
Haut de page