Sony dévoile la tablette de papier numérique la plus fine au monde pour le Japon

Par
Le 07 novembre 2013
 0
Sony proposera dès le 3 décembre au Japon un nouveau modèle de papier numérique, le DPT-S1, présenté comme étant le plus fin au monde. Un appareil qui ne sera pas bon marché.

00fa000006821608-photo-sony-digitalpaper-dpt-s1-03.jpg
Avec des dimensions de 23,3 x 31 x 0,68 cm, le DPT-S1 est présenté par Sony comme étant la tablette de papier numérique la plus fine au monde. Le dispositif, tactile, utilise le système d'encre électronique E Ink Mobius, et se destine aux utilisateurs qui veulent prendre beaucoup de notes tout en économisant le papier et en les sauvegardant numériquement.

Le DPT-S1 embarque un écran de 13,3 pouces pour une définition de 1200 x 1600 points. Le dispositif est solide grâce à l'utilisation d'un écran « flexible », sans verre, et affiche une consommation électrique particulièrement faible qui lui permet de tenir jusqu'à trois semaines allumé avant de devoir être rechargé - une estimation qui baisse immanquablement lorsque la connexion Wi-Fi est utilisée. Il s'utilise avec un stylet fourni, qui permet de prendre des notes comme sur un vrai bloc de papier, et dispose de 4 Go d'espace de stockage complété par un lecteur de carte microSD. Enfin, le DPT-S1 permet de lire les PDF, mais c'est le seul format accepté en dehors des notes enregistrées : il ne s'agit donc pas d'une liseuse numérique, même si son design pourrait le faire penser. Il est par ailleurs compatible avec Windows XP/Vista/7/8 et Mac OS X 10.5.8 ou une version supérieure.

Mais la possibilité de s'affranchir du papier et de conserver ses notes au format numérique a un prix non négligeable : l'appareil sera en effet proposé au tarif de 98 000 yens, soit environ 735 euros. Le DPT-S1 sera disponible en décembre au Japon, et donc sur Internet. Une sortie dans le reste du monde n'est pas à exclure, mais Sony n'a encore rien annoncé dans ce sens.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top