Sony ferme une usine et licencie 2 000 employés au Japon

Thomas Pontiroli
19 octobre 2012 à 14h08
0
Le japonais Sony va fermer une usine d'objectifs pour appareils photo et réduire la voilure sur le segment des mobiles classiques. En outre, il supprimera 2 000 postes, dont 1 000 au siège à Tokyo.

00C8000001458532-photo-logo-sony.jpg
Le plan de restructuration de Sony, annoncé en avril dernier, prend forme. Le fabricant d'électronique grand public, qui prévoit de se séparer de 10 000 employés dans le monde, a développé le volet japonais de ce dégraissage : 2 000 de ses salariés quitteront la société d'ici la fin 2012, notamment via des départs à la retraite anticipés et non remplacés. Sony précise que la moitié de ces suppressions environ concerne le siège social de l'entreprise, à Tokyo. « Dans un environnement très concurrentiel, Sony a dû prendre des mesures pour se revitaliser et renouer avec la croissance sur le segment de l'électronique grand public », explique la société nippone.

La division Home Entertainment (télévision et audio) est aussi visée par cette restructuration. Elle devrait perdre 20% de ses effectifs d'ici la fin du mois d'octobre grâce à des « transferts d'employés en dehors de la société ». Le groupe ne donne pas plus de précisions. Lors de la publication de ses résultats financiers du premier trimestre fiscal 2012-2013, clos au 30 juin, cette branche était ressortie comme étant la moins rentable, affichant un repli annuel de 26%. Un résultat tiré vers le bas par l'effondrement des ventes de téléviseurs de 35% sur la période.

Sony ajoute qu'il fermera une usine en mars 2013. Celle-ci produit des objectifs pour appareils photo numériques et des téléphones portables. Une partie de l'activité dévolue aux mobiles classiques sera purement arrêtée, alors que l'autre morceau sera transféré sur deux autres sites. Sony justifie ce choix par son recentrage sur les smartphones, un secteur plus porteur. Contacté par l'AFP, un porte-parole du groupe affirme ne pas savoir combien des 840 employés seront licenciés.

Aussi, précisons que le rachat des parts que détenait Sony dans sa co-entreprise avec Ericsson a pour conséquence le déménagement, ce mois d'octobre, du siège de la société nouvellement créée, Sony Mobile, de la Suède vers le Japon. Dans le but de réduire les coûts de cette structure et d'en optimiser l'efficacité opérationnelle, le groupe japonais avait annoncé en août vouloir supprimer 1 000 postes en Suède. Ce point n'a pas été abordé dans la communication du 19 octobre.

Le plan global de 10 000 suppressions d'emplois concernera aussi des sites de productions en Asie et en Europe. Additionné à la restructuration de 2008 à 2011 qui a conduit à 16 000 licenciements, il doit mener Sony sur le chemin de la rentabilité d'ici la fin de l'exercice fiscal 2012-2013. Or, celui-ci a bien mal commencé : le chiffre d'affaires a coulé de 77% sur un an, dès le premier trimestre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top