Sony à la rescousse d'Olympus (MàJ)

28 septembre 2012 à 13h30
0
Après des rumeurs concernant une prise de participation de Panasonic dans Olympus, c'est au tour de Sony d'être au centre des interrogations. La firme nippone pourrait, selon la presse japonaise, investir jusqu'à 492 millions d'euros pour sauver Olympus.

00FA000005335658-photo-olympus-logo.jpg
En juin dernier, le président de Panasonic, Fumio Ohtsubo, avait finalement mis fin aux rumeurs concernant une prise de participation majoritaire de Panasonic dans Olympus. Il avait alors tenu à préciser que son groupe n'avait prévu aucun plan de reprise de l'activité d'Olympus.

Pourtant, cette dernière souffre d'un manque dans sa trésorerie de l'ordre de 1,36 milliard d'euros et s'apprête à supprimer 2 700 emplois. Olympus est en effet au centre d'un véritable scandale financier depuis le départ, le 14 octobre dernier, de son p-dg Michael Woodford. Suite à ce mouvement de la direction, de nombreuses malversations ont été mises au jour obligeant la firme à effectuer des rectifications comptables.

Le feuilleton Olympus n'est cependant pas terminé puisque la NHK rapporte désormais que Sony pourrait investir environ 492 millions d'euros dans ce groupe en difficulté. Pour l'instant aucune des deux firmes n'a confirmé l'information. Toutefois, d'autres investisseurs pourraient se faire connaître dans les prochaines semaines. Ainsi Reuters rapporte que le spécialiste des équipements médicaux Terumo et Fujifilm Holdings se sont déclarés afin d'entrer au capital d'Olympus.

De son côté, Olympus a déjà pris des mesures destinées à rationaliser sa production et, sur le segment de l'imagerie, il axe désormais sa production autour des appareils disposant de lentilles interchangeables (MILC) et des appareils compacts. Des mesures prises afin que le groupe revienne rapidement à l'équilibre budgétaire.

Mise à jour

La rumeur est désormais confirmée. Sony va investir près de 500 millions d'euros dans Olympus. Selon l'AFP, la collaboration entre les deux groupes portera principalement sur le domaine de l'imagerie médicale.

Pour ce faire, une coentreprise sera formée dans laquelle Sony détiendra 51 % des parts. De son côté, Olympus pourrait bénéficier de cette nouvelle manne pour réduire ses coûts dans les domaines des APN.

Version initiale publiée 17/09/2012 à 08h45
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top