Samsung : les écrans vraiment flexibles et le 4K pour mobile, pas avant 2015

06 novembre 2013 à 13h02
0
A l'occasion d'un événement dédié à sa stratégie sur le long terme, Samsung a levé le voile sur ses estimations en matière de technologie. L'entreprise a notamment évoqué le futur des écrans de terminaux mobiles.

Mardi, Samsung a convié 350 de ses investisseurs à une série de 7 conférences données en Corée du Sud. L'entreprise y a présenté ses projets sur le long terme, et ses estimations en matière de nouvelles technologies. Parmi les sujets abordés, on trouve les écrans se terminaux mobiles, qui représentent vraisemblablement un défi pour la firme : après avoir lancé en octobre le Galaxy Round, premier smartphone à écran incurvé, en Corée du Sud, Samsung appelle d'ailleurs les investisseurs et les consommateurs à être patient quant à l'évolution de cette technologie.

01F4000006818654-photo-samsung-pr-dictions-techonologies.jpg

En effet, dans sa feuille de route, l'entreprise indique que si les écrans incurvés sont désormais bien là, il faudra attendre fin 2014 et surtout 2015 pour voir arriver les premiers écrans véritablement « pliés » dans les terminaux mobiles. Les écrans pliables et dépliables ne devraient, quant à eux, n'apparaitre sur le marché qu'en 2016, car des barrières technologiques doivent encore être outrepassées - Samsung précise qu'il détient un brevet sur trois concernant ce type de technologie.

560 PPP en 2014, du 4K en 2015

Toujours du côté des écrans, la firme estime pouvoir proposer des écrans dotés d'une haute densité de pixels de l'ordre de 560 pixels par pouce en 2014 : une proposition qui s'avère crédible, surtout quand on se souvient du prototype d'écran de 5,5 pouces affichant 538 ppp dévoilé par LG l'été dernier. Pour ce qui est de la 4K, ou Ultra HD, la firme estime qu'il faudra attendre 2015 pour voir apparaître les premiers terminaux mobiles affichant une définition de 3 840 x 2 160 pixels.

01F4000006818652-photo-samsung-pr-dictions-techonologies.jpg

Les écrans ne sont pas le seul sujet abordé par Samsung, qui a également affirmé travailler sur son propre processeur, pour équiper ses futurs SoC sans passer par un partenaire tiers. Aucune précision concernant la chronologie de développement n'a été donnée, mais Samsung pourrait ainsi rejoindre Qualcomm et Apple, qui développent déjà leurs propres processeurs.

01F4000006818656-photo-samsung-pr-dictions-techonologies.jpg


En dévoilant ainsi ses projets, Samsung cherche principalement à rassurer ses investisseurs face au marché du mobile dans lequel les nouveautés déferlent en permanence, quitte à saturer les consommateurs. Pour l'entreprise, la réponse au déclin du marché sera l'innovation, autant, donc, y être bien préparé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top