Samsung propose une application un peu trop curieuse pour une machine à laver connectée

15 juillet 2021 à 18h25
12
Samsung © Darty
© Samsung

Pour contrôler votre lave-linge Samsung à distance, l’application Samsung Smart Washer vous demande un accès à vos contacts, votre localisation et même votre appareil photo.

Pour contrôler leur machine à laver connectée Samsung, certains utilisateurs passent par l’application dédiée baptisée Smart Washer ; une application en apparence anodine, mais qui requiert pourtant plusieurs autorisations telles que l’accès aux contacts ou à l’appareil photo pour fonctionner. Des indiscrétions dénoncées par de nombreux consommateurs depuis plusieurs mois.

Des demandes injustifiées selon les utilisateurs

Si certains se plaignent sur des sites communautaires comme Reddit, d’autres expriment directement le mécontentement sur le Google Play Store, sur lequel Smart Washer est actuellement notée 2/5. Dans les nombreux commentaires de désapprobation, c’est bien l’insatiable appétit de l’application en matière d’autorisations qui ressort.

« Nécessite d'accéder aux contacts et photos ! Pourquoi faire ? », « Une catastrophe. Demande plein de permissions inutiles (contact/appels) et crash dans le cas où on ne les attribue pas », peut-on lire par exemple. À noter que des critiques similaires concernent une autre application de la firme coréenne : Samsung Smart Home.

Samsungapp © Reddit

Selon le descriptif fourni par Samsung, ces autorisations d'accès sont requises pour des raisons concrètes. La localisation par exemple, permettrait de « rechercher d’autres appareils de lavage à proximité » ; l’accès au téléphone serait requis pour « appeler le centre de réparation » ; l’accès à l’appareil photo aurait pour but de « fournir des informations d'erreur après avoir photographié le code d'erreur du produit à l'aide de la fonction de vérification intelligente » ; et les contacts seraient uniquement « utilisés pour accéder aux informations du compte Samsung ».

En dépit de ces justifications, toutes ces autorisations semblent effectivement excessives, surtout pour un simple lave-linge. Pour ne rien arranger, le passé ne plaide pas en faveur de Samsung, dont les TV connectées ont été soupçonnées à plusieurs reprises d’écouter les conversations des utilisateurs.

Une nouvelle application plus vertueuse ?

Soulignons toutefois que les deux applications mentionnées ci-dessus ne sont plus mises à jour depuis quelques mois. En outre, il semble que l’entreprise se montre plus respectueuse de la vie privée avec sa récente application SmartThings. En effet, pour cette dernière, les autorisations d'accès à la position, à l’appareil photo ou encore aux contacts ne sont que facultatives. La firme précise également qu’il est possible « d’utiliser l'application sans autorisations optionnelles, mais certaines fonctions peuvent être limitées ».

Aussi, si vous possédez un appareil connecté Samsung et que vous souhaitez utiliser une application pour le contrôler à distance, mieux vaut peut-être privilégier SmartThings plutôt que d'anciennes applications.

Source : Vice

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
cid1
Que Samsung ne compte pas sur moi pour acheter un de leur lave-linge connecté.<br /> J’ai un lave-linge Samsung, mais il n’est pas connecté. il fait son boulot plùtot bien<br /> c’est déjà ça.
KlingonBrain
Cela pose une question plus générale : peut t’on faire confiance aveuglément à un logiciel ?<br /> Pour tout nos appareils connectés, il faut exiger une totale transparence, il faut exiger des logiciels libres.<br /> Et cela parce que leur code source ouvert rends le contrôle par la communauté très facile.
Fatima
Des gadgets connecter inutiles , pas à l’abri des regards extérieurs, pirate , plus de vie privée etc…<br /> Achetez vous une ampoule normal , une machine à laver normal
ManuGG
Ai connecté mon frigo Samsung tout neuf il y a 7 jours avec la nouvelle application et obligation de création de compte ainsi que de laisser l’accès à la localisation sur «&nbsp;toujours&nbsp;» et non pas «&nbsp;lorsque l’application est active&nbsp;». J’ai du donc dire oui, et ai désactivé ensuite. C’est tout de même honteux comme process.
mcbenny
Moi j’ai pas besoin d’un lave-linge connecté, j’ai Alf qui dort dans la buanderie !
Popoulo
C’est quand même grave d’acheter du connecté pour ensuite couiner. Les gens quoi…
cid1
ManuGG:<br /> Ai connecté mon frigo Samsung tout neuf il y a 7 jours avec la nouvelle application et obligation de création de compte ainsi que de laisser l’accès à la localisation sur « toujours »<br /> localisation, c’est pour savoir si ton frigo prend des vacances en Grèce ou ailleurs, il doit être somnanbule il va se promener la nuit.
FLO4
Le pb ici c’est surtout de justifier l’accès aux contacts, photos, etc … pour un lave linge …<br /> C’est comme Decat avec leur appli pour les appareils fitness style rameur, velo d’appart, etc …<br /> L’appli demande l’accès à la géolocalisation et il faut que ta geoloc soit active sinon l’appli marche : comment tu justifie ça avec des appareils qui ne se déplacent pas ?
bigoudin
Le plus cocasse c’est que les personnes qui hurlent aux mesures liberticides prises dans différents domaines sont souvent les mêmes qui sont «&nbsp;accro&nbsp;» à ce genre d’applications. Si je veux préserver ma vie privée il faut être cohérent et ne pas utiliser ce type d’application intrusives…
Emralegna
Concernant la localisation, c’est de la faute de Google.<br /> Pour autoriser un périphérique à utiliser le Bluetooth ou le WiFi afin de détecter les appareils à proximité, même offline et/ou sans GPS, ça demande la permission de localisation car il n’y a pas de permission spécifique pour…<br /> Si je me rappelle bien la correction de cette absurdité est dans la roadmap d’Android 12.
Guillaume1972
Ce qui se passe sur un appareil connecté ne peut pas se passer sur un smartphone ou sur un PC?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Y-Brush casse les prix de sa brosse à dents révolutionnaire : des dents propres en 10 secondes !
Un avenir sans batterie pour Oppo ? C'est ce qui semble se profiler, au moins pour les petits objets connectés
Netatmo dévoile son capteur de sécurité intelligent compatible MATTER
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
CES 2022 : l'Orb de Reflect veut vous aider à méditer... connectés
Voici pourquoi vos enceintes Google Home vont perdre des fonctionnalités
CES 2022 : Belkin Wemo dévoile sa première sonnette connectée compatible Apple HomeKit
CES 2022 : après le matériel informatique, Razer veut gérer votre RGB d'intérieur
CES 2022 : Alienware dévoile Nyx, un serveur de jeu pour tous vos écrans
CES 2022 : en attendant Matter, les produits Nanoleaf deviendront compatibles HomeKit via le protocole Thread
Haut de page