Avec Jarvis, BlackBerry veut sécuriser les voitures autonomes

Alexandre PAULSON
16 janvier 2018 à 13h26
0
La firme canadienne BlackBerry, réputée pour la qualité des couches de chiffrage logiciel de ses smartphones, mise sur un marché promis à un grand avenir : celui de la cybersécurité dans les voitures connectées et autonomes. A Detroit, elle vient de présenter Jarvis, la première solution de sécurité à destination de l'industrie automobile.

Jarvis passera au crible tous les programmes qui composeront l'écosystème logiciel des voitures connectées sans chauffeur.

Une base de certification pour l'industrie auto

Le CES de Vegas est devenu en partie un salon de l'automobile, le salon auto de Detroit qui se tient cette semaine aux Etats-Unis devient de plus en plus un salon de la tech. L'automobile, un marché sur lequel mise beaucoup BlackBerry. La firme canadienne vient d'y présenter Jarvis, une solution de cybersécurité dédiée aux voitures connectées et autonomes.

A la manière d'une base de contrôle et de certification, Jarvis aura pour mission de traquer les vulnérabilités qui ne manqueront pas d'être découvertes dans les programmes et applications que l'on pourra installer dans le système informatique des prochaines générations de voitures connectées et autonomes. Jarvis fonctionnera grâce à une plateforme cloud sans cesse mise à jour.

01F4000003478124-photo-logo-blackberry-app-world.jpg


Les voitures, prochaine cible des pirates

Les logiciels embarqués dans les voitures connectées et autonomes seront sans doute parmi les plus complexes jamais élaborés par l'industrie numérique. Ils constitueront nécessairement une nouvelle cible pour la cybercriminalité. D'autant plus que les voitures embarqueront en fait plusieurs centaines de logiciels écrits en grande partie par des équipementiers fournisseurs des constructeurs. Il faudra bien un gendarme numérique pour s'assurer de leur conformité avec les standards industriels de sécurité en vigueur, CERT et MISRA.

Jarvis permettra donc à l'industrie automobile digitalisée d'évaluer, au fur et à mesure du développement de ses nouveaux produits, qu'ils s'intégreront de manière harmonieuse dans l'écosystème numérique de la voiture. Jarvis est d'ailleurs déjà en tests avancés chez Jaguar Land Rover. BlackBerry espère bien, avec lui, devenir un acteur-clé du marché du véhicule autonome, vers lequel convergent les industriels traditionnels du secteur et toute l'économie de la tech.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top