BlackBerry poursuit les licenciements à Waterloo

21 août 2013 à 10h08
0
Nouvelles coupes dans le personnel pour le fabricant BlackBerry qui poursuit sa réorganisation.

0104000006112336-photo-blackberry-q5.jpg
Une centaine d'employés devra quitter le siège de BlackBerry situé à Waterloo au Canada d'ici la fin de la semaine, apprend The Globe and Mail. Ce plan de coupe intervient un mois après que le fabricant de smartphones en difficulté a licencié 250 personnes également au sein du siège social.

« Comme indiqué précédemment, nous sommes dans la deuxième phase de notre plan de transformation où nous revoyons notre organisation, de haut en bas, et ce afin de nous assurer que nous disposons des bonnes personnes aux bons postes avec les opportunités adéquates pour générer de nouvelles opportunités dans le mobile », écrit un porte-parole dans un e-mail consulté par le journal canadien.

La société misait sur le renouveau de sa gamme de smartphones dévoilée en janvier pour sortir de l'ornière, un échec. Depuis, BlackBerry a mis sur la table plusieurs options censées assurer sa survie : céder ses 9 000 brevets de propriété intellectuelle estimés entre 2 et 5 milliards de dollars, former une co-entreprise, sortir de la bourse pour mener sa réorganisation ou revendre purement la société.

À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La NSA espionne les trois quarts du trafic Internet américain
La PS4 disponible le 29 novembre en Europe, baisses de prix pour la PS3 et la Vita
Vine passe la base des 40 millions d'utilisateurs, mais ne précise pas combien sont actifs
Sosh introduit les SMS illimités depuis la France vers l'Europe
Google Maps lance l'intégration des fonctionnalités de Waze
Internet.org : une coalition promet d'oeuvrer pour connecter la population mondiale
Kodak peut désormais sortir du régime de la faillite
Chrome : la dernière version dispose d'une nouvelle Omnibox
Infos US de la nuit : circulation sur Google Maps, Update Chrome 29 et l'Hyperloop modélisé
Le célèbre blog Groklaw ferme, victime collatérale de l'affaire Snowden
Haut de page