RIM remonte doucement la pente pour son deuxième trimestre

Le canadien Research In Motion vient de livrer ses résultats pour le compte de son deuxième trimestre. RIM annonce une perte de 235 millions de dollars, un chiffre toutefois meilleur que prévu.

00FA000003867918-photo-logo-blackberry-rim.jpg
Pour son quatrième trimestre 2012 (et le premier du nouveau p-dg Thorsten Heins), RIM avait annoncé que ses pertes se chiffraient à 125 millions de dollars, pour la période. La firme annonçait également avoir réalisé un chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars, en baisse de 19% par rapport au trimestre précédent (-25% sur un an).

A l'époque, RIM s'attendait également à passer une année 2013 des plus difficiles, malgré la présentation de leur nouvelle plateforme Blackberry 10. Dans une note, le groupe annonce qu'il remonte légèrement la pente en publiant, pour son deuxième trimestre, une perte de 235 millions de dollars. Il annonce également disposer d'une trésorerie de 2,3 milliards de dollars, manne qui lui sera utile pour le déploiement de BB10.

RIM explique que sa base d'utilisateurs s'est accrue pour atteindre 80 millions de membres dans le monde et précise que les livraisons de smartphones BlackBerry ont atteint le nombre de 7,4 millions et de 130 000 pour les tablettes PlayBook. Par contre, si son chiffre d'affaire atteint les 2,9 milliards (contre 2,8 en Q1), il reste en deçà des résultats réalisés voilà un an. A la même période, RIM réalisait en effet un chiffre de 4,2 milliards de dollars.

Thorsten Heins relativise toutefois cette baisse et explique que : « malgré les changements importants que nous mettons en œuvre dans toute l'organisation, nos résultats du deuxième trimestre montrent que RIM tient ses engagements financiers et opérationnels pendant cette transition majeure. Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail à faire mais nos employés sont engagés et motivés et BlackBerry 10 est sur la bonne voie pour être lancé au premier calendrier trimestre de l'année 2013 ».

RIM entend donc poursuivre sur sa lancée en augmentant ses dépenses marketing liées au lancement de BB10 mais également en réduisant les couts d'accès à ses infrastructures pour ses clients. Enfin, la société cherche toujours à stimuler les ventes de BlackBerry 7 avant le lancement prévu de nouveaux smartphones. Elle devrait toutefois toujours enregistrer une perte d'exploitation au troisième trimestre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page