RIM : pertes, démission de Balsillie et stratégie réaffirmée

30 mars 2012 à 11h33
0
RIM à l'heure du changement ? Le groupe canadien a fait état jeudi de pertes à l'issue du quatrième trimestre de son exercice fiscal. Thorsten Heins, son nouveau CEO, s'attend à une année 2013 sous pression, lors de laquelle il tentera de renforcer la proposition de valeur de RIM vis à vis des entreprises, sans pour autant se désengager du grand public.

00A0000005014188-photo-blackberry-curve-9380.jpg
Le premier trimestre de Thorsten Heins en tant que CEO de RIM se sera finalement conclu sur une perte estimée à 125 millions de dollars, dévoilée jeudi. Sur ces trois mois, clos au 3 mars dernier, le groupe canadien indique avoir réalisé un chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars américains, en baisse de 19% par rapport au trimestre précédent (-25% sur un an).

1,1 millions de terminaux Blackberry ont été vendus sur la période, un chiffre là aussi en recul par rapport au troisième trimestre -19%). Le chiffre d'affaires se ventile entre le hardware proprement dit (68%), les services (27%) et le logiciels et les revenus associés (5%).

Malmené en bourse, avec un cours divisé par six depuis le début de l'année 2011, RIM annonce une année 2013 difficile, mais se refuse toutefois au pessimisme, évoquant des actifs solides, une trésorerie de quelque 2,1 milliards de dollars et la volonté de renforcer ses positions sur son marché d'origine.

« Nous voulons nous concentrer à nouveau sur le marché entreprise et capitaliser sur notre position de leader sur ce segment », a déclaré Thorsten Heins, en poste à la tête de RIM depuis dix semaines. S'agit-il pour autant de se désengager du marché grand public ? Bien que le site AllThingsD ait développé jeudi cette analyse, un porte-parole du fabricant nous a assuré vendredi que telle n'est pas l'intention du groupe, qui dit rester fermement impliqué dans sa double stratégie consommateur / professionnel.

« Je suis ravi par les perspectives qu'offre la plateforme Blackberry 10, sur les rails pour la fin 2012. Nonobstant ces forces et opportunités, les défis auxquels nous allons être confrontés sur les trimestres à venir son timportants, et je prends déjà les mesures nécessaires pour y répondre », a-t-il encore ajouté.

Outre la redéfinition de la cible prioritaire du groupe, celle-ci passeront par une révision des processus internes, et une réévaluation des opportunités de partenariats, de vente sous licence ou de création de co-entreprises sur le marché.

Jim Balsillie, co-fondateur et ex-CEO du groupe, a annoncé jeudi sa démission du conseil d'administration de RIM. Symboliquement, voilà donc peut-être le canadien prêt à amorcer une nouvelle mue.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top